Quand les chefs d’État et le gotha se font prédire leur avenir

fred

L’astrologie, la tarologie, la numérologie, la voyance pure ne sont pas autant irrationnels que cela. Dans un monde qui est de plus en plus complexe, qui va de plus en plus vite, on ne se contente plus de connaitre son avenir.Certaines tendances sont également la recherche de solutions pour traiter et  soigner les traumatismes du passé et de comprendre les tendances des « maux » que les personnes ont développé. Il n’est pas rare que l’on apprenne que des Chefs d’État, des PDG, des intellectuels, des acteurs consultent pour des projets ou pour la situation des potentiels économiques, des risques de conflits… La clientèle des voyants se compose souvent de cadres, de banquiers d’affaires, de décideurs qui considèrent par moment que la réussite et les décisions rationnelles ont par moment un facteur chance qu’il faut provoquer. Ces consultations ont également un effet car elles leur permet de les rassurer ou de soulever un doute sur des opérations qui pourraient mettre en péril leur activité. Ces doutes permettant de prendre du recul sur les décisions. Les tendances sont assez surprenantes dans certaines sociétés, dont la plus connue au monde : Apple; Un article du New indiquait en 2013 que la signature des contrats ou des transactions immobilière étaient dans la tendance de consultations de voyants ou de tarologue. Les signatures des contrats se faisaient avec un tirage du tarot de marseille. En France, il était de notoriété que le Président Mitterrand ou Chirac aient eu l’occasion de consulter une astrologue bien connu sur les médias. Certaines de leurs décisions ont fait l’objet de consensus avec l’astrologie par exemple.

L’art de la voyance et ses limites

La voyance est une tendance qui nous vient de plus la nuit des temps et a toujours été présent dans l’irrationalité de l’homme. Cet art divinatoire doit être avant tout une notion de réflexion sur des questions existentielles ou sur un appui dans les prises de choix d’ordre privé ou professionnel. En aucun cas, la voyance doit être une lecture exacte à 100 %. De nombreux professionnels mettent en garde leur clientèle que ceci n’est pas une science exacte. Elle est là comme le rappelle divinatrice.fr, un soutien ou un guide de vibrations, mais la voyance ne peut être considérée comme une science au sens traditionnel.

En France, le marché de la voyance a pris un essor en chiffre d’affaires colossal. Plus de 100.000 voyants exercent leur activité, avec un chiffres d’affaires estimé de 3,5 millards d’euros.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: