Comment se manifeste un ulcère de l’estomac ?

fred

L’ulcère de l’estomac se manifeste par un syndrome ulcéreux. Ce syndrome est défini par une douleur très caractéristique siégeant au niveau de l’épigastre, irradiant vers le dos, à type de piqûre ou de brûlure et d’intensité modérée à sévère. Elle apparait quand le sujet a faim et est calmée en mangeant. Elle survient périodiquement. Une nausée et un vomissement peuvent l’accompagner. Une fibroscopie digestive haute est nécessaire pour confirmer le diagnostic et permet de rechercher l’existence éventuelle de germes.

Quelles sont les complications de l’ulcère de l’estomac ?

Des complications graves peuvent survenir au cours de l’évolution de l’ulcère de l’estomac. L’érosion des vaisseaux sanguins entraine une hémorragie digestive. Cette hémorragie se manifeste par une émission de sang rouge par la bouche ou par des selles noirâtres. Elle peut être également occulte et est révélée par les signes de choc. La progression de la lésion jusqu’à la séreuse est à l’origine d’une perforation de la paroi gastrique. Elle se manifeste par un abdomen distendu très douloureux témoignant une péritonite par perforation d’organe creux.

Quelles sont les causes d’un ulcère de l’estomac ?

L’ulcère de l’estomac résulte d’un déséquilibre entre les facteurs de protection et les facteurs d’agression de la muqueuse gastrique. Ce déséquilibre peut être associé à une infection par l’Helicoacter pylori, une bactérie ne prenant pas la coloration de Gram. Les médicaments faisant partie des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont pourvoyeurs de lésions ulcéreuses, notamment l’acide acétyl salycilique ou aspirine. Ces médicaments inhibent le cyclo-oxygénase qui permet la transformation de l’acide arachidonique en prostaglandine. La prostaglandine est un des facteurs importants de protection de la muqueuse en stimulant le flux sanguin et la synthèse de mucus et de bicarbonate. Un grand rôle est attribué également au stress dans la genèse de cette maladie ulcéreuse.

Comment traiter un ulcère de l’estomac ?

L’ulcère de l’estomac nécessite un traitement bien conduit. Les buts sont de cicatriser les lésions, éviter ou traiter les complications et éviter les récidives. Dans les formes non compliquées, un traitement d’attaque de 7 jours par un inhibiteur de pompe à proton à double dose est nécessaire. Il est ensuite suivi d’un traitement d’entretien de 5 semaines avec un inhibiteur de pompe à proton à simple dose. S’il existe une infection à l’ Hélicobacter pylori, une antibiothérapie est indiquée pendant la phase d’attaque. On utilise l’amoxicilline associée à la chlarythromycine ou à la métronidazole. Une fibroscopie digestive haute de contrôle est nécessaire à la fin du traitement. En principe, le traitement médical permet une guérison en dehors des complications. L’indication chirurgicale est rare et réservée pour les formes résistantes aux traitements habituels. L’hémorragie digestive nécessite une réanimation avec compensation des pertes sanguines. La perforation gastrique se traite chirurgicalement.

 

En direct : Retrouvez notre comparateur de mutuelle santé pas cher. Economisez sur vos dépenses santés avec votre mutuelle idéale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: