Que faire après une gastro-entérite ?

fred

Chez les très jeunes enfants, la gastro-entérite à rotavirus est la plus courante. Chez les adultes, l’infection par bactéries (comme les salmonelles) est la plus commune.

Ce que vous devez savoir…

De manière générale, les enfants et les personnes âgées qui développent la maladie sont plus souvent à risque accru de présenter une déshydratation et des complications graves que les adultes en bonne santé.

Il est important de maintenir une hydratation adéquate avec des préparations riches en sels et en sucre (préparations maison ou achetées dans les pharmacies) et des jus naturels.

Comment se produit la gastro-entérite ?

L’inflammation se produit par la libération de toxines ou par la présence du micro-organisme dans la paroi intestinale. Cela provoque une modification de la capacité d’absorption de l’eau et des sels par la muqueuse intestinale, conduisant à la diarrhée. La transmission se fait par la bouche (nourriture contaminée) ou directement par le porteur du virus lui-même.

Les symptômes de la gastro-entérite

Les symptômes se caractérisent par l’apparition des douleurs abdominales avec ou sans vomissements et/ou le syndrome de la diarrhée. C’est un processus qui se résout, c’est-à-dire qui se guérit spontanément en quelques jours.

Diagnostic de la gastro-entérite

Le diagnostic est basé sur les symptômes du patient. Dans certains cas, la culture des selles est effectuée pour déterminer l’agent causal. Dans les cas graves, l’analyse de sang aide à déterminer le degré de déshydratation et des troubles électrolytiques.

Traitement de la gastro-entérite

− Une bonne hydratation par la consommation abondante de préparations avec un taux élevé de sel et de sucre (fait-maison ou achetées dans les pharmacies) et de jus naturels.

− Il faut donner fréquemment des liquides aux enfants, de préférence en petites quantités à chaque fois pour prévenir les vomissements.

− Évitez l’ingestion de solides dans les premières heures.

− Une fois que vous avez contrôlé les premiers symptômes (moins de 4-5 selles/jour), vous pouvez initier un régime astringent avec des aliments tels que le pain blanc, le poisson blanc grillé ou cuit à la vapeur, de la viande maigre grillée, du riz blanc, de la purée de carotte, une pomme au four, une banane mûre. Il doit éviter le lait, les aliments frits, les bonbons et les légumes crus.

− Le traitement antibiotique est indiqué dans les cas graves et invasifs causés par des bactéries comme la salmonelle, qui se caractérisent par une forte fièvre, une diarrhée sanglante.

− L’automédication avec des antibiotiques ou des anti-diarrhéiques n’est pas recommandée.

− En cas de douleurs abdominales sévères, vous pouvez prendre du paracétamol.

En présence d’une forte fièvre, de diarrhées très fréquentes, des signes de déshydratation, de sang ou de mucus dans les selles ou si les très jeunes enfants sont concernés, il est impératif de consulter un médecin.

Prévention de la gastro-entérite

La prévention repose sur des mesures d’hygiène :

− Lavez les mains fréquemment avec de l’eau et du savon, surtout après le changement de couches, la toilette ou après avoir touché un objet impur qui peut être contaminé.

− En été, évitez les aliments préparés avec des œufs crus (crèmes, mayonnaise).

− Lorsque vous voyagez (en particulier dans les pays du tiers monde), évitez de consommer l’eau non potable, les fruits et légumes crus qui ne sont pas correctement lavés ou les aliments de rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: