Focus sur le revenu fiscal de référence

fred

Pour nos diverses démarches administratives, le revenu fiscal de référence est souvent demandé. Il s’agit d’un montant calculé par l’administration fiscale. On comprend ainsi l’utilité des déclarations d’impôt sur les revenus.  Le revenu fiscal de référence se trouve sur la page de garde du dernier avis d’imposition à l’impôt sur le revenu. On peut également le retrouver sur l’avis d’imposition à la taxe d’habitation. Bien que le calcul revienne au fisc, il importe à chacun d’entre nous de savoir comment s’effectue son calcul. Par la suite, à quoi peut servir le revenu fiscal de référence.

Le calcul du revenu fiscal de référence

Le fisc calcule le revenu fiscal de référence avec les revenus de l’année précédente. Le RFR se calcule à la base  du montant net des revenus et des plus-values. A ces derniers s’ajoutent également certains revenus exonérés d’impôts, certains revenus soumis à un prélèvement  libératoire, certains abattements déductibles des revenus catégoriels, certaines charges déductibles du revenu global.

  • Quels sont ces revenus exonérés ? Des revenus exonérés d’impôt tels que les revenus des expatriés et des impatriés. Telles que les BIC réalisés par les nouvelles entreprises dans les zones de revitalisation rurale et par les jeunes entreprises innovantes, puis celles implantées dans les zones de recherche et de développement…
  • Quels sont ces revenus soumis à un prélèvement libératoire ? Ce sont les revenus tels que les retraits sur contrats d’assurance-vie ou de capitalisation. Ou encore les revenus des auto-entrepreneurs de la micro-entreprise…
  • Quels sont ces abattements déductibles des revenus catégoriels ? Les abattements de 40% sur les dividendes, ceux pour durée de détention sur les plus-values mobilières, ceux sur les bénéfices des auteurs des œuvres d’art
  • Quelles sont ces charges déductibles du revenu global ? Des charges comme les cotisations d’épargne retraite dont celles versées sur un PERP

L’utilité du revenu fiscal de référence

l’essentiel sur le revenu fiscal de référence est nécessaire à l’obtention de quelques avantages sociaux. Des avantages comme les suivants : attribution de bourse, chèques-vacances, des tarifs préférentiels sur pour les cantines et les crèches. Le RFR permet aussi de profiter d’exonération de CSG et CRDS sur l’allocation chômage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: