le Gouvernement britannique présente son plan de lutte contre le terrorisme qui comprend le contrôle des universités

fred

Le British Home Secrétaire Theresa May, a présenté aujourd’hui au Parlement un projet de loi sur la sécurité, visant à obliger les écoles et les universités à prendre des mesures pour prévenir la radicalisation des jeunes. Le ministre a présenté à la Chambre des communes le projet de loi de sécurité et appelé contre le terrorisme, qui contient un certain nombre de mesures pour faire face à la menace du terroriste, en raison de la préoccupation des autorités par l’augmentation des jeunes musulmans britanniques qui ont voyagé en Syrie et en Irak pour participer aux activités de l’État islamique (EI).

Le ministre de l’Intérieur, ce lundi, a dévoilé quelques détails de ce projet de loi, et estime que le Royaume-Uni fait face à une menace «grave» pour l’Europe. Les Mesures d’interdiction d’entrée dans les universités des personnes qui encouragent le radicalisme est inclus. Ainsi, les établissements d’enseignement doivent démontrer qu’ils ont pris des mesures pour empêcher l’entrée sur leur campus de personnes prônant le radicalisme qui encouragent le terrorisme. Les universités concernées doivent prendre en considération les directives émises par le ministère de l’Intérieur. Dans le même temps, le plan et la loi vont inclure une interdiction de retour de citoyens britanniques qui ont participé à des activités terroristes à l’étranger. La nouvelle loi donnera plus de pouvoirs à la police et aux services secrets pour annuler les passeports dans les 30 jours, si ces individus sont soupçonnés de vouloir voyager à l’étranger pour combattre les milices extrémistes. Les « transporteurs » doivent également fournir des informations sur certains passagers avec plus d’efficacité et de rapidité, a déclaré Thérésa May. Le gouvernement du Premier ministre britannique David Cameron a indiqué que les mesures sont concertées en collaboration avec la police et les services secrets. Selon l’exécutif, la police a déjoué 40 attaques terroristes dans les dix dernières années, y compris un attentat semblable aux attentats de Bombay de 2008. Les autorités britanniques ont augmenté ces derniers mois le niveau de menace terroriste au Royaume-Uni en passant d’un degré «substantielle» à «grave» après des détections de jeunes qui ont voyagé en Syrie et en Irak.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: