La Banque d’Angleterre a laissé ses taux à 0,5% par 8 voix contre 1

fred

Un des neuf administrateurs de la Banque d’Angleterre et l’engagement à relever les taux d’intérêt à 0,75%.

Les marchés financiers ont relancé le débat sur ​​l’augmentation des taux d’intérêt dans deux des grandes puissances occidentales, Etats-Unis et Royaume-Uni.En seulement une semaine, le Réserve fédérale annoncera s’il revient à reporter la hausse prévue des taux d’intérêt.

Dans la séance d’aujourd’hui, le projecteur est porté sur la Banque d’Angleterre.Le résultat de la réunion a été fixé comme prévu. Les taux d’intérêt restent ancrées au plus bas, à 0,5%. Mais les apparences ont été détournés à l’issue du vote.

Enfin, la décision de laisser les taux inchangés n’a pas été unanime. Un des membres du conseil d’administration, Ian McCafferty, a voté en faveur de l’augmentation des taux et de 0,5% à 0,75%.

Comme tout ceci est arrivé avec la Réserve fédérale, la dernière turbulence de la Chine ont refroidi les attentes d’une reprise prochaine des taux d’intérêt au Royaume-Uni. Il y a quelques mois, les investisseurs sont venus à parier sur une hausse à la fin de cette année. Mais les analystes reportent maintenant cette hausse au premier trimestre 2016.