La SASU permet une grande liberté d’action pour déployer son activité

fred

Vous avez un projet de société original et vous voulez le mener en solitaire ? Lancez-vous et créez une SASU (société par actions simplifiées Unipersonnelle) ! On trouve un actionnaire unique au sein de la SASU. Un Président (une personne physique ou morale) la dirige. S’il est une personne physique il sera assimilé salarié. Certains considèrent la SASU comme une SAS à actionnaire unique, en effet, elles partagent beaucoup de caractéristiques. Aujourd’hui, de nombreux entrepreneurs choisissent de lancer une SASU en ligne, mais ces formalités administratives peuvent s’avérer complexes. Lisez cet article pour savoir précisément comment faire

1. Rédiger les statuts de votre SASU

Pour monter une SASU, il faut rédiger avec soin les statuts juridiques, après tout c’est véritablement la base de l’entreprise ! La SASU se caractérise par sa grande souplesse. C’est à vous de modeler votre SASU pour qu’elle vous permette de réaliser vos ambitions ! Par contre, pour que votre entreprise soit validée par le tribunal du greffe de commerce, il ne faut rien oublier et cela nécessite à la fois une certaine rigueur et une familiarité avec le vocabulaire juridique. On peut raisonnablement estimer que cette formalité est à la fois chronophage et compliquée, ainsi il est conseillé de vous faire aider par des professionnels ou même un prestataire spécialisé.

En effet, une erreur ralentirait grandement le début de votre activité. Avec un prestataire vous serez donc aidé pour la rédaction des statuts. Quoi qu’il arrive on y trouver les renseignements obligatoires comme :

– La dénomination de sociale la société,
– sa forme juridique,
– l’adresse de son siège social,
– l’identité de l’actionnaire unique,
– les apports, la répartition des actions et le montant du capital social,
– la durée d’existence de l’entreprise (99 ans en principe),
– les bornes de son exercice social
– l’objet social,

2. Constituer le capital social de votre SASU

Le capital social n’est rien d’autre que le fond de départ de votre entreprise. Dans le cas d’une SASU il existe un minimum strictement symbolique d1€. Mais, pour assurer votre réussite nous vous conseillons d’opter pour un montant plus élevé. C’est pourquoi, en montant votre SASU vous devrez collecter une somme d’argent sous forme numéraire, en nature ou même en industrie si vous l’avez au préalable indiqué dans les statuts. Cet apport sera ensuite déposé à la banque sur un compte professionnel, ou même chez un notaire ou sur une caisse de dépôt. Il deviendra en partie libérable une fois que vous aurez obtenu votre extrait K-Bis.. Il faut savoir qu’ il vous faudra peut être embaucher un commissaire aux comptes qui évaluera vos biens en natures.

3. Publier l’avis de constitution de votre SASU

En France, pas question de créer une entreprise sans rien dire, c’est un acte public ! Donc, il est obligatoire de publier un avis de constitution en bonne et due forme dans un journal d’annonces légales. Aujourd’hui cette formalité fait partie de celles que l’on peut faire en quelques clics sur un site internet adapté. Il vous suffira de vous connecter puis vous jouirez de l’aide d’un outil de rédaction pour rédiger votre annonce. On trouvera dans cet avis l’ensemble des éléments obligatoires pour identifier votre SASU. Par la suite, vous recevrez rapidement via mail une attestation de publication nécessaire pour immatriculer votre SASU. Toutefois cela il faudra avant payer les frais de publication. Pour créer une SASU et donc achever cette formalité, vous devrez compter en moyenne 150€.

4. Constituer et déposer le dossier d’immatriculation de votre SASU

Pour monter une SASU, la dernière étape est la constitution et le dépôt d’un dossier d’immatriculation. C’est d’un dossier dans lequel il y’a plusieurs documents que vous devrez déposer au Greffe du Tribunal de Commerce. N’oubliez pas que, depuis 2010, vous pouvez le faire en ligne à 100%. Ainsi, vous pourrez le faire sans quitter votre bureau il vous faudra aller sur le site du Greffe, puis compléter le formulaire dédié à la SASU et procéder au téléversement des documents qui suivent :

– Les statuts paraphés par l’actionnaire unique,
– l’attestation de dépôt des fonds,
– justificatif de domicile (siège social) et éventuellement contrat de domiciliation, si vous avez opté pour la domiciliation d’entreprise en ligne
– une photocopie conforme d’une pièce d’identité du gérant de la société,
– une attestation sur l’honneur de non condamnation signée par le président de la société,
– le formulaire M0
complet,
– la preuve de la publication d’un avis de constitution.
Une fois que ce dossier sera complet et envoyé, vous n’aurez plus qu’à payer les frais de greffe de 66,20€.

Puis, sous quelques jours et en 48h avec certains prestataires vous recevrez le fameux extrait K-Bis qui vous permettra de commencer votre activité.