L’année 2018 continue à être un bon cru pour l’investissement immobilier

fred

L’année 2018, une avalanche de mauvaises nouvelles qui peuvent déstabiliser le marché de l’immobilier ? Si on analyse les fondamentaux de l’immobilier et les structures fiscales, les stratégies ne sont pas touchées en soi dans un cadre d’investissement. La loi pinel n’a été que resséré sur des secteurs qui sont tendus en terme locatif et dont l’investissement est une valeur sure. La quasi-suppression du PTZ, la hausse de la CSG de 1,7% et transformation de l’ISF en un impôt sur la fortune immobilière ou IFI, ne peuvent pas affecter les investisseurs immobiliers, justement elles vont renforcer les bonnes décisions pour utiliser les effets de leviers fiscaux pour gommer ces freins.L’investissement immobilier demeure un formidable effet de levier pour développer son patrimoine ou viser un renforcer de son montant de pension de retraite qui risque de ne pas être garanti par les états du fait de montagnes de dettes qui les rendent quasi en faillite. L’effet de levier est un montage à utiliser comme une bonne opportunité pour diversifier ce patrimoine. Avec l’investissement locatif, votre principal avantage réside par l’outil du crédit, dont le locataire va financer tout ou partie de ce financement.

Les marchés actions, obligations, les marchés des matières premières, les produits dérivés sont particulièrement dangereux pour le système financier actuel. L’immobilier dans certains pays est effectivement élevé, notamment au Canada, aux USA, mais il n’en demeure que le marché est bien plus protégé du fait d’une politique d’encadrement des emprunts bancaires particulièrement stricts. Le fait que les taux d’intérêts soient fixes est une garantie. Aux US avec des taux variable, le T BOND à 10 ans qui explose depuis 5 mois avec 2.95%, risque de faire exploser ce marché très rapidement.

En France, certaines régions ont beaucoup d’avenir encore avec une dynamique intéressante, une économie engagée et des projets essentiels pour leur avenir. Il faut savoir investir sur des villes qui ne soient pas encore touchées par la folie des prix tels qu’à Paris, Bordeaux ou Nice, dont le niveau des prix ne peut présenter une valeur de rentabilité intéressante sur du long terme. L’investisseur achètera surtout la valeur de placement du bien et la réduction fiscale, mais la rentabilité ne pourra donner satisfaction.

Les régions d’investissement qui ont un intérêt pour acheter un bien immobilier

Le montage fiscal choisi doit être étudié avec intérêt pour faire fructifier son argent et doit viser une rentabilité qu’il peut engendrer dès les deux premières années. Comparativement aux assurances-vie ou autres produits de placements tels que le livret A, le PEL ou des PERCO, l’immobilier conserve actuellement une très belle garantie si l’investisseur sait choisir les villes intéressantes.

Secteur en pleine expansion qui est adossée à la région parisienne, la Normandie est une région française attirant de plus en plus de personnes du fait de la qualité de la région du fait de la richesse de son patrimoine et de sa culture, avec des cotes de 600 kms et une campagne intense. Des sites importants sont présent sur cette région, le Mont-Saint Michel, Etretat, Honfleur, les plages du Débarquement, Le Havre. Vous avez dans le secteur de la Normandie des solutions qui permettent de privilégier des agglomérations dynamiques avec de grosses disparités en terme de prix. Cette zone d’investissement permet à tout type d’investisseur de s’y retrouver en terme de qualité de bien et de rentabilité.