le marché de la location en haute savoie bat son plein sur l’année 2019

fred

Comment concilier investissement immobilier et passion pour le ski ? En achetant un pied-à-terre à la montagne, permettant également de mettre un place des opérations de lmnp transposable en intéret de financement. C’est la meilleure façon de s’offrir des vacances de rêve sans avoir à se soucier des réservations ou des disponibilités. Mais avant de pouvoir profiter d’un tel placement, quelques précautions s’imposent. Car à la montagne, plus que n’importe où ailleurs, il faut être attentif à la qualité du bien et aux prix du marché. Ces derniers varient du simple au quintuple selon la réputation des stations et la qualité des prestations proposées.

Montagne : quel logement choisir ?

L’achat plaisir. Vous pouvez choisir d’acheter classiquement, en pleine propriété, un chalet ou un appartement. A ce moment-là, vous possédez 100 % du bien. Vous l’occupez quand bon vous semble (vacances, week-ends…). Vous le décorez à votre goût, vous y laissez vos affaires tout au long de l’année. Bref, vous êtes complètement libre. Revers de la médaille, vous supportez seul les charges et les frais d’entretien. Ce qui peut devenir coûteux au fil des ans.

la location saisonnière. Ici, vous achetez un logement, vous en profitez à votre convenance mais vous le louez le reste du temps. Financièrement, l’idée est intéressante. Car les semaines, surtout pendant les vacances scolaires de Noël et de février, sont très recherchées. Comptez entre 600 et 750 € la semaine pour 30 m2 aux Arc 2000 (Savoie). La même superficie aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie) trouve preneur entre 450 et 600 € la semaine. Inconvénients : la location saisonnière demande de l’organisation. Vous devrez vider vos armoires, débarrasser le local à ski… Elle réclame aussi du temps. Car il faut sélectionner le locataire, encaisser les loyers, veiller à ce que le bien soit en bon état après chaque départ…

Les prix du marché à la montagne

Sportives ou villageoises, prestigieuses ou familiales, les stations de ski françaises ont la cote. Et les logements – qu’ils soient neufs ou anciens – trouvent toujours preneurs malgré des prix parfois himalayens.

Difficile de vous donner une fourchette de prix, tellement d’une station à l’autre les tarifs pratiqués peuvent passer du simple au double. En moyenne, comptez  entre 3.000 et 6.000 € du mètre carré. Évidemment, dans certaines stations de prestige comme Courchevel et Méribel en Savoie ou Megève en Haute-Savoie les prix grimpent, dépassant parfois les 10.000 € voire les 15.000 € du mètre carré. D’autres secteurs sont moins cher et peuvent etre particulièrement intéressant pour l’acquisition d’un bien tels que car les taux d’occupation des biens sont supérieurs à 90%, avec des spécialistes de la location tels que le site adelie-immobilier.fr.

Avant de choisir un bien, il convient de bien évaluer sa future rentabilité. Renseignez-vous sur l’affluence de la station, les activités qu’elle propose, les projets immobiliers à venir. A la montagne, ce sont les appartements de type familial qui se louent le plus facilement. Si vous avez opté pour un logement dans une résidence ancienne, ne négligez pas la part des travaux à réaliser. D’autres infos sur alfa-concept.com