Les fleurs et leurs significations permettent de faire passer des messages

fred

Les fleurs ont un langage bien à elles et, pour les connaisseurs, elles permettent parfois de s’exprimer plus clairement qu’avec de longs discours. Offrir des fleurs est une coutume que l’on retrouve dans de nombreuses cultures différentes et qui remonte jusqu’au cœur de certaines civilisations antiques. Découvrons ensemble l’histoire et les messages de ce beau langage…..

Les origines du langage des fleurs

Même durant la préhistoire, les êtres humains s’offraient déjà des fleurs. À l’époque, il s’agissait d’un geste bien plus pragmatique qu’aujourd’hui, puisqu’on utilisait les fleurs et les plantes pour leurs vertus médicinales. Le langage des fleurs n’apparaît réellement que dans l’Antiquité, où l’on s’en servait à la fois pour des raisons de santé mais également pour véhiculer certains messages. À cette époque, qu’il s’agisse de la civilisation grecque, romaine ou égyptienne, la signification des fleurs était liée à la mythologie et à la religion.

Les messages transmis par les fleurs tels que nous les connaissons aujourd’hui, dans notre culture occidentale, nous proviennent de Lady Mary Wortley-Montagu, épouse de Sir Edward Wortley-Montagu, qui en 1716 fut nommé ambassadeur britannique auprès des Ottomans. Leur séjour en Turquie permit à Lady Wortley-Montagu de découvrir tout un langage symbolique lié aux fleurs. Ce langage avait été mis en place par les femmes d’un même harem et qui, n’ayant aucun droit de s’exprimer librement, s’étaient tournées vers la composition florale pour véhiculer leurs messages entre elles.

Depuis, la culture occidentale a démocratisé le langage des fleurs, particulièrement à l’époque romantique, et les significations n’ont que très peu varié jusqu’à aujourd’hui.

Des significations liées aux caractéristiques des fleurs

À chaque fleur son message. Le langage des fleurs n’est pas le fruit du hasard. Il correspond à diverses caractéristiques des fleurs, telles que leur couleur, leurs propriétés, le nombre de fleurs par bouquet, etc. Attention, ce langage n’est pas universel. Au Japon, par exemple, le langage des fleurs est très ancré dans la culture du pays et porte même un nom dédié : Hanakotoba. Certains pays associent des significations diamétralement opposées aux nôtres, aussi est-il important de bien se renseigner avant d’offrir un bouquet à quelqu’un ne partageant pas la même culture que la nôtre.

La couleur

En occident, la couleur est l’attribut le plus important. Le rouge est associé à l’intensité des émotions, à l’ardeur. Les fleurs rouges transmettent des messages de passion, parfois même de jalousie. Le blanc incarne la pureté et l’innocence. Le jaune, quant à lui, est synonyme d’infidélité, de tromperie. Ainsi, si tout le monde sait qu’un bouquet de roses rouges permet de déclarer son amour, certains risquent d’offenser leur partenaire en leur offrant un bouquet de roses jaunes, qui peut être considéré comme un aveu d’infidélité. Il est toujours avisé de se renseigner auprès de son fleuriste avant d’offrir un bouquet de fleurs à quelqu’un.

Les propriétés médicinales ou toxiques

Les propriétés des fleurs jouent un rôle important dans les messages qu’elles peuvent faire passer. Par exemple, l’aconit est une fleur particulièrement toxique, pouvant s’avérer mortelle, et utilisée dans l’Antiquité notamment pour empoisonner l’eau potable des ennemis. Aujourd’hui, offrir un bouquet d’aconit envoie un message incitant à la méfiance envers un proche.

La mythologie

Certaines fleurs tirent leur signification non pas de leurs caractéristiques mais de la mythologie. Durant l’Antiquité, les civilisations méditerranéennes étaient riches en associations entre déités et fleurs, comme on peut le constater ici. Ainsi, la rose rouge est associée à Aphrodite dans la mythologie grecque, et à Vénus dans la mythologie romaine. À l’origine blanches, les roses ont acquis leur couleur rouge grâce au sang d’Aphrodite qui, folle d’amour pour Adonis, l’aurait poursuivi en courant pieds nus dans les ronces.