L’externalisation de la comptabilité dans une entreprise est une stratégie payante

fred

Le pilotage d’une entreprise passe par des décisions stratégiques importantes chaque année et demande une certaine réflexion au niveau du chef d’entreprise, appuyé par une vision et une évolution de son marché, de l’économie mondialisée et de l’aspect financier et prudentiel notamment. L’endettement ou l’acquisition d’acteurs ou de concurrents, la politique de progression de chiffres d’affaires en est une des composantes de cette évolution. Elle doit se faire par une vision du chef d’entreprise à ne pas se tromper sur la partie financière, fiscale et de montages financiers. Certaines entreprises s’appuient sur le recours à un cabinet comptable pour cette analyse pointue, mais également délèguent l’ensemble de la gestion comptable à un expert-comptable. Dans le cas d’une adhésion à un centre de gestion agréé, cette obligation de faire valider les comptes annuels est rendue obligatoire. En effet, les entreprises industrielles, commerciales, artisanales ou agricoles adhérentes s’engagent à faire viser leurs déclarations de résultats par un expert-comptable, qui tient, centralise ou surveille l’ensemble de la comptabilité. Il en est de même pour certaines activités professionnelles comme le transport de marchandises du fait de la réglementation qui a été mis en place ou par la nécessité de passer par un commissaire aux comptes selon le chiffre d’affaires réalisé ou selon les montages fiscaux avec notamment des holding ou des entreprises étrangères dont le chef entreprise a racheté des entreprises à l’international..

Les différentes possibilités d’externalisation

Avec des données de plus en plus complexes à traiter en terme social, fiscal et financier, l’entreprise peut confier sa comptabilité à trois structures différentiées notamment le cabinet d’expertise, association de gestion et de comptabilité, et un comptable en ligne… Il peut également mettre en place un service comptable au sein de son entreprise, mais devra trouver des solutions pour former le salarié constamment avec des risques liés au suivi des évolutions du droit du travail, du droit social ou du droit financier. L’externalisation va apporter une réponse de qualité et de sécurité immédiate, va permettre de ne pas gérer cet aspect notamment en terme d’actif salarial. C’est un gain de temps évident pour le chef d’entreprise qui va pouvoir consacrer cette énergie à autre chose en terme d’évolution au sein de sa société. Le cout d’investissement est important pour le budget prévisionnel d’une entreprise car la gestion d’une prestation par un cabinet d’expertise comptable est élevée. Il est plus complexe de piloter également un gestion financière de l’entreprise au jour le jour, car la tenue directe de la comptabilité ne peut se faire, du fait que les collaborateurs du cabinet aient plusieurs clients à gérer sur l’année avec des obligations légales définie.

Externaliser sa comptabilité : quels avantages ?

Les avantages à externaliser sa comptabilité sont important et complexe à la fois puisqu’ils vont permettre au chef d’entreprise de déléguer pleinement cette gestion de la comptabilité pour se consacrer pleinement à d’autres taches bien plus importantes. Le fait de transférer ce domaine de gestion comptable à un professionnel permet d’etre assuré de la qualité de tenue de compte et de la qualité de déclaration fiscale, notamment en cas de controle des impots. Cette situation permet au chef d’entreprise de ne pas se sentir seul au monde dans cette situation. Cette situation permet également que la comptabilité puisse avancer rapidement puisque l’expert comptable défini les dates de suivi de compta. Les aléas des salariés (vacances – congé maternité – arret maladie – départ de la comptable) sont également un critère que le chef d’entreprise n’aura pas à se préoccuper. Enfin le cout financier est également un critère de choix, car les entreprises ne possèdent pas toutes les moyens d’embaucher un expert-comptable à temps plein du fait du cout des rémunérations qui vont d’un montant minimum de 45 000 euros par an jusqu’à 90.000 euros pour les meilleurs et selon leurs expertises.

Quel budget dédier à l’expertise comptable de mon entreprise ?

Le prix des honoraires d’un expert-comptable externe est complexe à déterminer. L’une des solution est de se mettre en relation directement avec le cabinet et de le rencontrer. L’expertise et la qualité du discours de ce spécialiste fera avant tout le différence. Pour trouvez votre expert-comptable en ligne, différentes solutions existent. La lecture de certains sites expliquant la compétence et le flux d’informations précises et techniques donnent du ressort à l’environnement du cabinet. On y trouve par exemple des sites tels que ‘Le guide des experts comptables’, dont le but est d’apporter aux chefs d’entreprises de vastes informations sur leurs obligations.


.