L’hypertension portale – Causes, symptômes et traitements

fred

Il s’agit de l’augmentation de la pression du sang dans la veine portale. La veine portale est plus épaisse et considérée comme l’une des plus grandes veines du système vasculaire du corps. Sa mission est de collecter le sang du pancréas, de la rate, de l’estomac, de l’intestin grêle, du gros intestin et de la vésicule biliaire vers le foie pour être filtré.

L’augmentation de la pression dans la veine portale peut faire gonfler, rompre et faire saigner facilement les plus petites veines. Cela peut rendre la circulation du sang à travers ces plus petites veines difficile, qui à leur tour peuvent se dilater, formant des varices et saigner facilement.

Comment se produit la maladie ?

La cause la plus fréquente de l’hypertension portale est une maladie chronique du foie appelée cirrhose. L’hypertension portale peut être causée par tout autre facteur impliquant un obstacle au passage du sang, dont le thrombus de la veine portale, une fistule, un parasite ou une tumeur entre autres.

Les symptômes de l’hypertension portale

L’hypertension portale peut être asymptomatique pendant de nombreuses années et peut être découverte de façon fortuite lorsque le patient est examiné pour d’autres raisons.

Dans d’autres cas, les premiers symptômes de l’hypertension portale sont ceux de la cause qui l’a provoqué, dans la plupart des cas les symptômes de la cirrhose du foie.

Les symptômes d’une hypertension portale avancée sont :

− La perte de poids non justifiée,

− Les extrémités minces (bras et jambes) dues à l’obésité abdominale,

− Une hypertrophie du foie et de la rate,

− L’accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite),

− La présence de vaisseaux sanguins dans la paroi abdominale,

− Une peau fine et amincie, des paumes rougies,

− Des varices œsophagiennes,

− Le saignement des varices résultant des émissions de sang de la bouche, des selles noires ou une péritonite,

− L’accumulation de toxines dans le sang qui affectent le cerveau, causant l’encéphalopathie hépatique.

Dans certains cas, l’hypertension portale se produit sous la forme d’hématémèse massive causant la mort du patient.

Diagnostic de l’hypertension portale

Le diagnostic de l’hypertension portale est fait par le médecin généraliste, interniste ou un spécialiste gastro-intestinal à la clinique ou à l’hôpital.

Le diagnostic repose sur l’examen physique du patient, les symptômes présentés et les résultats des examens complémentaires menées, parmi lesquelles un test sanguin pour détecter les changements dans le foie, une imagerie à ultrasons ou un scanner de l’abdomen pour visualiser une hypertrophie du foie ou de la rate ou la veine portale et la présence d’ascite ou la circulation collatérale veineuse ou vasculaire. Un test doppler à ultrasons, une angiographie ou une endoscopie de l’œsophage entre autres permet la visualisation des vaisseaux dilatés ou la détection d’un éventuel saignement.

Traitement de l’hypertension

Le traitement de l’hypertension portale est le traitement de la cause qui l’a produit et celui des symptômes de la maladie.

Le traitement des symptômes comprend :

− Des agents qui diminuent la pression dans la veine portale et qui garantissent la réduction du risque de saignement,

− Des médicaments qui réduisent le flux sanguin dans la veine portale ou des vaisseaux collatéraux pour réduire le risque de saignement,

− Des diurétiques en cas d’ascite,

− Des antibiotiques en cas de péritonite,

− L’endoscopie et la chirurgie de l’œsophage pour enlever les varices ou le traitement des saignements techniques œsophagiens,

− Les systèmes de dérivation en cas d’encéphalopathie ou d’ascite.

Prévention de la maladie

La cause la plus fréquente de l’hypertension portale est la cirrhose du foie. Évitez les facteurs de développement de la cirrhose comme l’alcool, ou des infections chroniques prédisposant à l’hépatite B et C pour prévenir le développement de la maladie.