Que faut-il savoir sur le SAAS ?

fred

Si nous décidons d’aborder le sujet « logiciel SAAS », une petite introduction sur le cloud computing s’impose. Le cloud computing ou encore communément informatique en nuage se traduit par une infrastructure informatique disponible via le réseau internet. Le SAAS est l’une des nombreuses déclinaisons de ce concept. Le logiciel en tant que service (SAAS) relève ainsi d’un abonnement en ligne à un logiciel à distance. Nous abstenons de ce fait de l’installation de l’application sur notre ordinateur. A cet effet Itool compte des années d’expérience dans la gestion dans le cloud.

Le fonctionnement du SAAS

SAAS ? Software as a service ou logiciel en tant que service.
Une entreprise utilise de nombreux logiciel pour la gestion de leurs activités, notamment dans le cadre de la gestion et de la comptabilité en ligne. Ceci impliquant l’installation de ces applications sur l’ordinateur de travail. Le logiciel en tant que service dispense l’entreprise de l’installation et du stockage des données en interne. Le SAAS ne nécessite pas l’acquisition des applications ni d’avoir à disposition les serveurs pour l’hébergement. Le prestataire de service comme Itool gère la maintenance et les mis à jours en externe. Les employés de l’entreprise n’ont juste besoin que des codes d’accès du service en ligne.

Quels sont les avantages du SAAS ?

Le SAAS permet à une entreprise de profiter de certains avantages. D’ailleurs ces avantages constituent les principaux attraits du cloud computing :
• Se passer de l’installation du logiciel sur les matériels informatiques de l’entreprise
• Aucun problème d’espace de stockage puisque les données ne sont pas stockées en interne
• Les mises à jour des applications s’effectuent automatiquement
• L’accessibilité de l’application n’importe où grâce à une connexion internet
• Un niveau de sécurité supérieure à celui d’une gestion en interne fourni par le prestataire
L’entreprise réalise ainsi des économies sur les investissements en termes de matériels informatiques. SAAS étant un service, on considère son coût comme une charge de l’entreprise que l’on déduit du résultat. Or les investissements sont déduits sous forme d’amortissements qui peuvent s’étaler sur plusieurs années.

Quels sont les inconvénients du SAAS ?

Comme tout autre service le SAAS connaît lui aussi des inconvénients. Notamment la dépendance de l’entreprise vis-à-vis du prestataire fournisseur de service. Puisque ce dernier possède les applications et s’occupe de l’hébergement. Toutes les données sont donc stockées en externe. Par ailleurs l’option de changement de prestataire n’est pas facilement envisageable à cause du transfert des données. Pour finir le coût du logiciel en tant que service peut se révéler onéreux selon le nombre d’utilisateurs et le nombre d’applications, mais avec la solution itool, ce n’est pas le cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: