Lumière sur les mystérieuses disparitions du triangle des Bermudes

fred

Le triangle des Bermudes est sujet à de nombreuses hypothèses expliquant les mystérieuses disparitions de plusieurs bateaux et de plusieurs avions depuis des dizaines d’années déjà. Ces étranges phénomènes dans la zone de l’Océan Atlantique trouvent actuellement des explications scientifiques auprès des scientifiques russes et norvégiens s’intéressant aux « dolines sibériennes » de la péninsule de Yamal en Sibérie. Des explications qui s’appliquent aussi aux trous sous-marins formés dans cette péninsule sur le pourtour de l’Arctique selon les écrits de « Journal of Geophysical Research ».

Des hypothèses scientifiques et des hypothèses insensées sur le triangle des Bermudes

Les scientifiques avancent une théorie d’éclatement de poches de méthanes qui d’après Gilles Reverdin ne s’applique pas sur plusieurs partie de la planète. Selon les explications cette théorie ne peut s’appliquer sur le triangle des Bermudes du fait que les fonds de l’Atlantique se trouvent trop profonds et leur matière organique insuffisante pour causer le naufrage de navires. A ce jour, de nombreuses suppositions farfelues restent toujours évoquées. Ces navires et ces avions qui s’évaporent sur la zone de l’Atlantique s’explique de différentes manières. Notamment La présence de monstres marins dans ces océans, les enlèvements par les extraterrestres, les perturbations magnétiques ou encore l’existence de civilisations englouties en dessous. Toutefois cette hypothèse de poches de méthanes ou de « glace qui brûle » s’avère fortement étudiée car une poche a été observée par Pavel Serov sur la mer de Kara et qui a laissée échapper des flux de méthane.