Les soins optiques remboursés par la sécurité sociale et la mutuelle optique

fred

Les tarifs conventionnels appliqués par la sécurité sociale en termes de soins optiques sont insignifiants. Ils varient selon l’âge et le degré de correction des lunettes ou des lentilles de contact. Il est à noter que les enfants âgés de moins de 16 ans bénéficient d’un meilleur taux de remboursement. Le remboursement d’une monture de lunette est à 2,84 euros, les verres correcteurs adulte sont à peu près 10 euros, celles des enfants sont un peu plus cher, soit de 30,49 euros. Quant aux lentilles, seule la correction de certaines atteintes (astigmatie irrégulière, myopie à plus de 8 dioptries, strabisme accommodatif, aphakie, anisométropie à 3 dioptries, kératocône…) bénéficient d’un remboursement par la sécurité sociale. Ce remboursement s’élève à 65 % du tarif conventionnel, soit 39,49 euros est remboursé par an et pour un œil. Or, les soins optiques pourraient vous coûter la somme de 270 à 600 euros. Les autres pathologies ne sont pas prises en compte. Au vu des coûts de traitement assez élevés, de plus en plus de français sont contraints de négliger les soins des yeux. Cette situation entraine même quelques-uns dans une impasse. La vue incommodée peut les exposer à divers problèmes, outre les maux de tête et la fatigue accrue. En effet, divers incidents peuvent survenir. De fait, la personne qui a besoin d’une correction visuelle ne peut pas prendre le volant, pour la sécurité d’autrui. L’unique solution à ce problème est la souscription à une mutuelle optique et vous pouvez accéder à ce site pour découvrir une comparaison mutuelle pour les prestations recherchées.

Pourquoi choisir une assurance santé optique ?

La sécurité sociale n’a pris aucune mesure pour aboutir à de meilleurs termes de remboursement des soins d’optiques. Mais encore, le remboursement qu’elle propose pour les montures et les verres correcteurs est loin de couvrir les dépenses réelles engagées par le patient. C’est pourquoi, l’unique option est de choisir une mutuelle santé qui pourrait offrir des remboursements satisfaisants sur les problèmes de correction visuelle. Certaines mutuelles proposent des remboursements performants sur certains soins :

– Les traitements de l’amblyopie (traitement de rééducation de la vue), de strabisme ou autre problème optique qui requiert un soin orthoptique ;

– Les consultations chez l’ophtalmologue ;

– L’hospitalisation dans le cas où une opération chirurgicale s’impose (soin au laser sous anesthésies) ;

– Une intervention chirurgicale ambulatoire (cataracte) ;

– Les traitements médicamenteux.

Comment choisir une bonne mutuelle optique ?

Dans un premier lieu, il faut exposer vos besoins optiques par rapport à la mutuelle santé. Puis, vous devez consulter votre ophtalmologue pour effectuer tous les examens des yeux, et étudier votre état de santé et les problèmes oculaires héréditaires qui se présentent. De ce fait, le spécialiste pourra ainsi vous préparer aux traitements et aux dépenses nécessaires qui en découleront. Ces examens seront aussi nécessaires pour votre conjoint et vos enfants. Votre choix de mutuelle optique doit donc se reposer sur une mutuelle qui garantit au mieux les principales dépenses relatives aux différents soins optiques (changement de verres, de montures, achat de lentilles de contact, éventuelle chirurgie de la myopie). Quand la mutuelle propose un remboursement à 100 %, cela signifie que l’assuré perçoit un remboursement à hauteur de 100 % des tarifs de convention établis par la sécurité sociale. Même si certaines mutuelles optiques peuvent proposer un taux de remboursement pouvant atteindre les 500 %, le remboursement qu’elle octroie ne dépasse jamais la somme de 100 euros pour les verres et les montures.

A quel moment la complémentaire santé optique est-elle indispensable ?

Quelques fois, des chutes ou des petits accidents peuvent survenir et casser vos lunettes ou celles de votre enfant. Dans ce cas, il est préférable de se faire assurer par une mutuelle optique qui prendra en charge le remplacement de vos lunettes ou celles de vos enfants. Par ailleurs, une évolution de la vue peut précipiter le besoin d’avoir de nouvelles paires de lunettes. A ce moment-là, votre ophtalmologiste devra tenir compte des termes de remboursement de votre nouvelle paire de lunettes. Les meilleures mutuelles optique et la sécurité sociale ne couvrent ce type de dépense que sous certaines conditions. L’ordonnance est datée de moins de 3 ans, sans indication de non-renouvellement et les personnes nécessitant les nouvelles paires de lunettes sont âgées de moins de 16 ans. Au moment de la souscription de la mutuelle, il conviendra de choisir une mutuelle qui ne nécessite pas le remplissage d’un questionnaire médical afin d’éviter tout refus de prise en charge consécutif à une réponse incorrecte.

Comparez les mutuelles santés

Une fois que vous avez étudié tous les détails concernant vos besoins d’optique, passez par un comparateur pour effectuer des simulations de devis auprès des nombreuses agences de mutuelles en ligne. Il faudra mettre en évidence tous les avantages proposés par les mutuelles lorsque vous aurez les devis sous les yeux, puis ensuite procéder à la comparaison des offres, des prestations et des tarifs. Assurez-vous également que le mode et le taux de remboursement est acceptable. Vérifiez s’il vous sera versé une somme forfaitaire couvrant les prix de vos lunettes à l’avance ou si le remboursement se présente sous forme de pourcentage. De fait, en proposant un taux de remboursement de 600 %, la mutuelle ne vous fera bénéficier qu’à peu près la somme de 10 euros, une somme qui est loin de couvrir les dépenses réelles.

Le remboursement des soins d’optique spécifiques

Il faut également étudier les cas de remboursement pour les autres traitements des yeux, notamment ceux qui sont très onéreux et mal remboursés par la sécurité sociale, tels que la chirurgie au laser. Dans le cas des traitements médicamenteux et de la rééducation de la vue, les mutuelles remboursent la plupart du temps la part non réglée par la sécurité sociale. En ce qui concerne les problèmes visuels graves qui nécessitent une intervention chirurgicale et de ce fait une hospitalisation, il est préférable de bien connaitre les garanties et les remboursements qui sont favorables pour la couverture des frais d’hôpitaux, des chambres particulières, entre autre chose.

D’autres infos sur la mutuelle :

mutuelle entreprise avec la loi ANI 2016

Trouvez des solutions avec un comparateur de mutuelle performant