Pancréatite aiguë – Causes, symptômes et traitements

fred

Le processus inflammatoire aiguë ou chronique qui affecte le pancréas provoque une altération de leurs fonctions normales.

Le pancréas est une glande située derrière l’estomac. Il permet la synthèse des hormones comme l’insuline et le glucagon impliqués dans la régulation du taux de sucre dans le sang et des procédés des enzymes digestives tels que la trypsine et la chymotrypsine qui aident à la digestion des protéines. La lipase facilite la digestion des graisses, les polysaccharides d’amylase favorisent la digestion de la RNase ou de la DNase respectivement impliquées dans l’ARN et l’ADN.

Comment se produit la pancréatite aiguë ?

L’inflammation aiguë du pancréas est associée dans la plupart des cas avec la présence de calculs biliaires et dans une moindre mesure avec l’abus aigu ou chronique d’alcool. Les autres causes moins fréquentes sont la post-chirurgie ou les techniques de diagnostic, une intoxication médicamenteuse, des infections systémiques qui affectent le pancréas ou des maladies vasculaires telles que le lupus.

L’inflammation chronique du pancréas est associée dans la plupart des cas d’abus chronique d’alcool. Les autres causes moins fréquentes sont les formes familiales, la fibrose kystique chez les enfants et les facteurs de cause inconnus.

Les symptômes de la pancréatite aiguë

Les symptômes les plus caractéristiques de la pancréatite aiguë sont :

− Une douleur abdominale dans l’estomac ou la zone péri-ombilicale, légère à grave, irradiant à l’arrière, à la poitrine ou sur les flancs,

− Les nausées et les vomissements,

− Une distension abdominale.

D’autres symptômes possibles: accompagnant la fièvre, tachycardie, hypotension, la déshydratation et la jaunisse.

Les symptômes de la pancréatite chronique qui peuvent apparaître :

− Une douleur dans l’estomac ou dans la zone péri-ombilicale, légère à grave, rayonnant à l’arrière, à la poitrine ou sur les flancs,

− Les nausées et les vomissements,

− Le syndrome de malabsorption des éléments nutritifs, de la diarrhée, des selles gras, une perte de poids et la malnutrition,

− Une altération du métabolisme du glucose : le diabète.

Le diagnostic de la pancréatite aiguë

Le diagnostic de pancréatite est posé par le médecin généraliste, interniste ou un spécialiste des maladies digestives à la clinique ou à l’hôpital. Le diagnostic de la maladie est basé sur :

− Un examen physique adéquat du patient,

− Une évaluation des symptômes présentés.

Le résultat des tests complémentaires, parmi lesquels un test sanguin, devrait montrer des signes d’inflammation ou d’altération de la fonction du pancréas. Les tests d’imagerie tels que la radiographie, l’échographie ou la tomodensitométrie abdominale montrent une glande agrandie ou la présence d’altérations, des calculs, des abcès, des calcifications, des kystes ou des tumeurs.

Traitement de la pancréatite aiguë

La pancréatite aiguë est une urgence médicale et nécessite une hospitalisation. Le traitement de la pancréatite implique si possible le traitement de la cause et le traitement des symptômes de la maladie.

Le traitement des symptômes de pancréatite aiguë comprend :

− Une alimentation absolue et un apport liquidien,

− Le contrôle de la douleur avec des analgésiques,

− La nutrition entérale si nécessaire,

− Un traitement antibiotique prophylactique pour prévenir la colonisation bactérienne des germes digestifs glande.

Le traitement des symptômes de pancréatite chronique inclut :

− Une alimentation absolue et un apport liquidien,

− Le contrôle de la douleur avec des analgésiques,

− L’administration de suppléments de vitamines et d’enzymes pancréatiques en cas de syndromes de malabsorption,

− Un régime alimentaire équilibré et d’insuline dans les cas de diabète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: