Quelles sont les causes d’une appendicite ?

fred

Il est difficile d’établir avec exactitude les causes de l’appendicite. L’inflammation résulte généralement de l’obstruction de l’appendice par des matières fécales, entraînant une infection bactérienne et la présence de pus. Le gonflement des ganglions de l’appendice et l’épaississement du baryum favorisent également l’inflammation. La présence de graines de légumes, de pépins de fruits, de vers intestinaux dans l’appendice peut aussi déclencher l’appendicite. Dans le cas d’une personne âgée, une tumeur du colon peut être mise en cause.

Quels sont les signes et les complications de l’appendicite ?

L’apparition d’une douleur brutale et violente dans la partie inférieure droite de l’abdomen est le symptôme classique de l’appendicite. Cette douleur irradie dans la jambe et s’intensifie lorsque la personne marche ou tousse. D’autres signes comme des nausées et des vomissements, des maux de têtes, une constipation, une diarrhée ou une faible fièvre indiquent une suspicion d’appendicite. Un ballonnement et une rigidité du ventre, s’accompagnant de douleur violente au toucher, annoncent une complication de l’appendicite et indiquent le risque de début d’une péritonite.

Comment réaliser le diagnostic et traiter l’appendicite ?

Dans le cas d’une suspicion d’appendicite, il est conseillé de consulter un médecin en urgence. Un examen clinique sera réalisé afin de localiser l’inflammation et de détecter son étendue. Après un toucher rectal, le médecin procède à une analyse de sang, ou une analyse d’urine. Une radiographie ou une échographie va permettre de confirmer le diagnostic de l’appendicite et éliminer la suspicion d’autres pathologies.

A ce jour, seule une intervention chirurgicale appelée appendicectomie permet de traiter l’appendicite et même la péritonite. L’opération est réalisée après diagnostic de l’inflammation et administration d’antibiotiques. Même si l’appendice est rompu, l’intervention peut se faire. Certains chirurgiens suggèrent une appendicectomie laparoscopique à leurs patients. Il s’agir d’une forme moins invasive de l’appendicectomie qui consiste à retirer l’appendice en utilisant un petit tube. Cette technique ne laisse qu’une petite cicatrice sur la peau. Il est possible que les patients quittent l’hôpital le jour même de l’opération, ce en fonction du type de chirurgie choisie. La guérison de l’incision est assez rapide, elle varie de quelques jours en une semaine.

Nouveau: Pensez à vous protéger  avec une bonne mutuelle. Essayez notre comparateur mutuelle santé pas cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: