Quels sont les différents types d’infection urinaire chez l’homme ?

fred

Les infections urinaires sont classées en 2 types notamment les infections urinaires simples et les infections urinaires compliquées. L’infection urinaire est dite simple quand il y a une atteinte des organes creux (urètre, vessie), elle est dite compliquée si le parenchyme est atteint (exemple prostate, testicule). Chez l’homme, le premier et le plus fréquent des types d’infections urinaires est l’urétrite. On distingue également, la cystite qui est une infection urinaire simple.

Dans le cadre des infections urinaires compliquées chez l’homme, l’épididymite, l’orchite et la prostatite peuvent être distinguées.

Quelles sont les causes d’une infection urinaire chez l’homme ?

Les femmes sont les plus sujettes à une infection urinaire. En effet, pour plusieurs raisons notamment anatomiques et physiologiques, les infections urinaires chez les hommes se font très rares. Les infections sexuellement transmissibles sont les premières dans la liste des causes d’une infection urinaire chez l’homme. Aussi, les germes les plus rencontrés au cours de cette pathologie sont les gonocoques et les chlamydiae. Par ailleurs, au cours de la sodomie, l’infection est due à l’Escherichia coli.

Secondairement, arrivée à un certain âge, chez l’homme, la prostate augmente de volume. On parle d’hypertrophie de la prostate (à partir de la cinquantaine). Cette maladie va entrainer des troubles urinaires comme une mauvaise vidange de la vessie favorisant le développement et la prolifération des bactéries dans le tractus urinaire. Autre cause notable d’une infection urinaire chez l’homme est le diabète. Ce dernier accroit grandement le risque de développer une infection chez l’homme comme chez la femme.

Enfin, les calculs rénaux peuvent causer des infections urinaires chez l’homme. Ceci est expliqué par la perturbation du flot urinaire bloqué par le calcul. Ces calculs peuvent être très dangereux, car ils vont occasionner à la longue une destruction du parenchyme rénal et l’apparition d’une pyélonéphrite.

Comment se manifeste une infection urinaire chez l’homme ?

L’atteinte de l’urètre est la manifestation la plus fréquente des infections urinaires chez l’homme. On parle d’urétrite. Les gonocoques sont responsables de la majorité des urétrites dans ce cas. L’infection est plus communément appelée gonorrhée ou blennorragie. Elle peut être cependant asymptomatique (chez 50 % des hommes). Parfois, du pus peut s’écouler par le méat urétral. De la fièvre peut l’accompagner.

La cystite se manifeste quant à elle par des brûlures au cours de la miction, des difficultés à uriner ou une augmentation de la fréquence de miction. L’urétrite peut se compliquer et engendrer une épididymite ou une orchite (infection de la prostate). Les bourses vont gonfler, des douleurs testiculaires apparaitre. Les infections urinaires chez l’homme en cas de prostatite engendrent une douleur intense au niveau du pelvis, et lors de l’éjaculation.

La pyélonéphrite est la forme la plus grave d’infection urinaire chez l’homme. De la fièvre, des douleurs intenses dans le bas du dos, des sueurs devraient orienter son diagnostic.

1 Comment. Leave new

Juste un petit merci pour l’info cela tombe à pic pour moi

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: