Quels sont les principes d’un régime hypocalorique ?

fred

Un régime hypocalorique est un régime qui se base sur la diminution de la consommation de glucides et de lipides dans l’alimentation quotidienne pendant une durée déterminée. Pourtant, il doit être équilibré et apporter tous les oligo-éléments, vitamines et minéraux indispensables à l’organisme. On observe une diminution d’absorption de calories par rapport aux besoins de l’organisme, ce qui explique la perte de poids. L’amaigrissement se fait de façon brutale ou progressive. Ce type de régime est indiqué pour les sujets présentant un surpoids ou une obésité. Il n’est pas convenable pour les personnes de poids normal souhaitant garder leurs poids et pour les personnes maigres. Il est fortement déconseillé également chez la femme enceinte.

Quels sont les différents types de régimes hypocaloriques ?

Il existe plusieurs types de régimes hypocaloriques. Ils sont basés sur les mêmes principes, mais de composition différente. Le régime soupe au chou en accompagnement avec d’autres repas pendant une durée de 7 jours donne des effets remarquables sur la perte de poids. Le régime mayo est une diète à suivre pendant 14 jours. Le régime montignac consiste à consommer les bons glucides et à bien associer les aliments. On peut aussi citer, les régimes cohen, weight watchers et Jenny Craig.

Quel est le lien entre le régime hypocalorique et les exercices physiques ?

Pour maigrir, suivre un régime hypocalorique n’est pas suffisant. Il est recommandé de l’associer à des exercices physiques soutenus quotidiennement d’une à deux heures. L’intensité varie selon le type de régime suivi. Cette association permet de dépenser beaucoup d’énergies qui ne seront pas remplacées. La perte de poids est donc assurée. Les sports qu’on peut pratiquer sont nombreux : footing, musculation, danse, natation…

Quels sont les inconvénients d’un régime hypocalorique ?

Le risque majeur du régime hypocalorique est la carence alimentaire. La restriction alimentaire et la limitation de la quantité d’énergie entrainent un apport insuffisant de nutriments. Le fonctionnement de l’organisme est de ce fait perturbé. Des problèmes hormonaux peuvent survenir et peuvent se manifester par un trouble du cycle menstruel chez la femme. Une carence en calcium entraine un trouble du métabolisme phosphocalcique et favorise la résorption osseuse. L’os se déminéralise et sa densité diminue. Les muscles s’affaiblissent après une perte de la masse musculaire.

Un régime hypocalorique suivi pendant une longue période expose à des complications graves. Une anémie peut être observée due à la carence en fer et en vitamines. Des signes neurosensoriels peuvent se manifester. Ce sont les vertiges, la dépression, les troubles du comportement. Les simples carences alimentaires peuvent également s’évoluer vers une malnutrition voire le décès.

Quand et comment arrêter le régime hypocalorique ?

Le régime hypocalorique ne doit pas être réalisé sur une longue période. On l’arrête au bout de 7 à 15 jours au maximum selon le résultat voulu et observé. Obligatoirement, on le complète par des suppléments alimentaires. Après interruption du régime, on procède à un régime de stabilisation pour garder le poids du sujet et continuer à maigrir. Ce régime est fait d’une alimentation équilibrée et apporte 1200 à 1500 Kcalories.

1 Comment. Leave new

Je cherchais cet information, cela tombe à pic pour moi !!

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: