Reflux gastro-oesophagien – Causes, symptômes et traitements

fred

L’œsophage est une partie du système digestif qui relie la bouche à l’estomac. Il est séparé par une vanne, qui est le sphincter œsophagien inférieur ou le cardia, et a pour fonction d’empêcher le reflux gastrique acide de l’estomac.

Le reflux gastro-œsophagien est une condition au cours de laquelle le sphincter œsophagien inférieur est anormalement détendu et permet au contenu acide de l’estomac de monter ou de refluer dans l’œsophage.

Comment se produit le reflux gastro-œsophagien ?

Les acides alimentaires dans l’estomac sont nécessaires à la digestion et empêchent l’altération les parois gastriques pour qu’ils aient une protection adéquate. L’œsophage est relié avec l’estomac et en est séparé par une vanne appelée le sphincter œsophagien inférieur (LES) qui est un tissu musculaire qui empêche le contenu de l’estomac de refluer dans l’estomac.

Dans des conditions normales, cet acide reste dans l’estomac et non dans l’œsophage à travers le sphincter inférieur de l’œsophage, ce qui permet à l’acide alimentaire d’entrer dans l’estomac. Lorsque la fonction du sphincter échoue (décroissance de la résistance à l’inflexion), l’effet de soupape est inefficace et le reflux se produit. Ce problème augmente lorsque l’estomac est occupé (après un repas copieux) et lorsque la pression sur l’estomac est plus élevée.

Il existe un certain nombre de facteurs qui favorisent la présence de reflux gastro-œsophagien par augmentation de la pression sur l’estomac ou su tonus musculaire du sphincter inférieur :

– Grossesse,

– Surpoids,

– Se coucher juste après les repas,

– Certains aliments comme les épices, le chocolat, la menthe et le café,

– Vêtements serrés et trop ajustés,

– Alcool,

– Certains médicaments.

Symptômes du reflux gastro-œsophagien

Les symptômes les plus typiques du reflux gastro-œsophagien sont les brûlures d’estomac et la régurgitation secondaire à la présence d’acide dans l’œsophage. Les brûlures d’estomac se produisent généralement dans le « creux de l’estomac » ou peut être ressenties dans la gorge. La brûlure est le symptôme prédominant et caractéristique de cette affection. Elle se produit généralement après les repas et ne dure généralement que quelques minutes. Ces perturbations augmentent avec la flexion, en se baissant et avec de la nourriture. Elles sont plus fréquentes ou empirent la nuit au lit. La régurgitation est le sentiment de retour du contenu gastrique dans la bouche et la gorge.

D’autres symptômes peuvent aussi apparaître, tels que le goût amer dans la bouche, la douleur dans l’estomac, la mauvaise haleine et les problèmes dentaires (fréquemment causés par le reflux) ainsi que les nausées et les vomissements.

Lorsque la maladie évolue à un stade avancé, la perte de poids, les saignements et les vomissements de sang, ou encore la dysphagie (difficulté à avaler) sont fréquents.

Le reflux est considéré comme aussi responsable d’autres manifestations extra-œsophagiennes tels que la toux chronique, les problèmes respiratoires, la laryngite, les érosions dentaires, la pharyngite et la sinusite.

La complication la plus courante de l’œsophage est l’œsophagite RGO, c’est à dire l’inflammation de la muqueuse ou de la garniture plus à l’intérieur de l’œsophage. Une autre complication est le développement de lésions précancéreuses dues à une lésion chronique de la muqueuse de l’œsophage (œsophage de Barrett).

La fréquence avec laquelle les symptômes apparaissent est variable. Les symptômes apparaissent généralement après des repas lourds ou la consommation d’alcool.

Diagnostic du reflux gastro-œsophagien

Le diagnostic du reflux gastro-œsophagien est principalement basé sur l’histoire du patient et la présence des symptômes typiques. Une série de tests supplémentaires confirme la maladie, élimine d’autres maladies possibles et évalue l’ampleur de celui-ci.

Les principales analyses effectuées sont :

Gastroscopie : elle consiste à insérer un tube avec une petite caméra à travers la bouche, ce qui permet la visualisation directe de l’œsophage. C’est le test le plus efficace pour vérifier les dommages causés par le reflux.

Endoscopie : elle permet de détecter l’existence de l’œsophagite (inflammation) et exclure d’autres blessures (tels que les ulcères et les tumeurs).

Surveillance du pH: le test aide à mesurer le pH ou la quantité d’acide qui passe de l’estomac dans l’œsophage pendant 24 heures. Il permet de déterminer le nombre et la durée des épisodes et à quel moment ils se produisent.

Manométrie œsophagienne: elle mesure la pression du sphincter inférieur de l’œsophage.

Traitement du reflux gastro-œsophagien

Le traitement de la maladie varie en fonction de la gravité des symptômes. Dans le cas d’un léger inconfort, certains changements occasionnels de mode de vie et la prise d’antiacides (médicaments moins puissants) sont généralement suffisants.

Lorsque le reflux se produit avec des symptômes fréquents, le médecin doit prescrire des médicaments plus puissants. Ainsi le traitement du RGO est basée sur les changements de style de vie, la thérapie médicamenteuse et le traitement chirurgical.

1. Régime alimentaire et conseils posturaux

– Réduisez le poids en cas de surpoids.

– Ne portez pas de ceintures ou de vêtements serrés qui augmentent la pression abdominale.

– Évitez les médicaments et certains aliments (épicé, gras, chocolat, menthe, produits à base de tomates, agrumes) qui abaissent l’inflexion du sphincter inférieur de l’œsophage.

– Évitez de vous allonger après les repas. Attendez au moins un couple d’heures.

– Relevez la tête du lit (et pas seulement l’oreiller) de 10-15 cm en plaçant un bloc en dessous. Cela diminue la quantité d’acide qui s’écoule dans l’œsophage.

– Évitez le café, le tabac et à l’alcool, qui diminuent la pression du sphincter inférieur de l’œsophage et facilitent le reflux.

2. La pharmacothérapie

Le but du traitement médical est d’éliminer les symptômes et d’éviter à long terme les complications du reflux. Des médicaments qui neutralisent l’acidité gastrique sont utilisés.

Antiacides. Ils sont indiqués pour soulager le reflux et occasionnellement les malaises.

Inhibiteurs de la pompe à protons. Ce sont les médicaments de choix pour le reflux sévère, car ils éliminent les symptômes et guérissent la muqueuse œsophagienne dans de nombreux cas. La dose et la durée du traitement doivent être individualisées pour chaque patient. Les symptômes disparaissent habituellement dans les quatre semaines.

AntiH2. Ils améliorent les symptômes et ralentissent l’écoulement de l’acide de l’estomac. Ce sont des inhibiteurs moins efficaces, en particulier dans les cas où l’œsophagite est plus significative (inflammation de l’œsophage).

Agents procinétiques. Ils facilitent la motilité gastro-intestinale.

Une endoscopie est nécessaire pour vérifier que l’œsophagite a disparu.

3. Le traitement chirurgical

Dans certains cas, le traitement chirurgical serait indiqué. Il est recommandé en cas de complications graves, en particulier si le patient ne peut pas prendre de médicaments, ou si le patient doit suivre un traitement de la toxicomanie chronique. Le but de la chirurgie est d’effectuer un mécanisme anti-reflux. Elle est appelée fundoplicature et consiste à former une sorte de foulard avec l’estomac dans l’œsophage pour améliorer le fonctionnement de la vanne du sphincter.

Prévention du reflux gastro-œsophagien

Les mesures préventives comprennent l’éviction du surpoids, la consommation d’une alimentation saine, la prohibition de la graisse et du tabac. Une fois que le reflux se produit, il doit être traité pour éviter la survenue de complications graves.

Reflux gastro-oesophagien – Causes, Symptômes et Traitements

fred

Votre explication : Reflux gastro-oesophagien – Causes, Symptômes et Traitements


Reflux gastro-oesophagien

Qu’Est-ce que c’est?

L’oesophage est une partie du système digestif qui relie la bouche à l’estomac. Il en est séparé par une vanne qui est le sphincter oesophagien inférieur ou le cardia et a pour fonction d’empêcher le reflux gastrique acide de l’estomac.

Reflux gastro-oesophagien est une condition dans laquelle le sphincter oesophagien inférieur est anormalement détendue et permet le contenu de la (acide gastrique de l’estomac) et monter au reflux dans l’œsophage.

Comment est-elle produite?

Dans l’estomac il y a quelques nécessaire à la digestion des acides alimentaires et ne pas endommager les parois gastriques parce qu’ils ont une protection adéquate. L’oesophage est continue avec l’estomac et en est séparé par une vanne appelé le sphincter oesophagien inférieur (LES) le tissu musculaire, ce qui empêche le contenu de l’estomac de l’estomac.

Dans des conditions normales de cet acide reste dans l’estomac et non dans l’œsophage à travers le rôle de soupape à une voie qui a le sphincter inférieur de l’œsophage, ce qui permet d’entrer dans l’alimentation de l’acide de l’estomac mais pas refusion. Lorsque la fonction du sphincter échoue (ou résistance à la tonalité décroît), l’effet de soupape est inefficace et le reflux se produit. Ce problème augmente lorsque l’estomac est occupé (après un repas copieux) et lorsque la pression sur l’estomac est plus élevé.

Un certain nombre de facteurs qui favorisent la présence de reflux gastro-oesophagien par augmentation de la pression sur l’estomac ou inférieur tonus musculaire du sphincter:
* Grossesse.
* Le surpoids.
* Snuff.
* Allongé juste après les repas.
* Certains aliments comme épicé, chocolat, la menthe et le café.
* Ajustées et des vêtements serrés.
* Alcool.
* Certains médicaments.

Symptômes

Les symptômes les plus typiques sont de reflux brûlures d’estomac et la régurgitation secondaire à la présence d’acide dans l’œsophage.

Le patient peut avoir à reflux:

Brûlures d’estomac que le patient appelé « brûlure » ou « brûler ». Il se produit généralement dans le « creux de l’estomac» ou peut être ressentie dans la gorge (parce que le contenu gastrique augmente ci-dessus). C’est le symptôme prédominant et caractéristique. Se produit généralement après les repas et dure généralement que quelques minutes. Ces perturbations augmentent avec flexion et en se baissant et de la nourriture. Elle est plus fréquente ou pire la nuit au lit.

La régurgitation est le sentiment de retour du contenu gastrique dans la bouche et de la gorge.

Goût ou goût amer dans la bouche.

Douleur dans l’estomac.

« Mauvaise haleine » problèmes fréquents et dentaires causées par reflux.

Les nausées et les vomissements.

D’autres symptômes qui apparaissent habituellement lorsque la maladie est avancée sont les suivants:

La perte de poids.

Les saignements et les vomissements de sang.

Dysphagie: difficulté à avaler.

Le reflux est considéré comme aussi responsable des autres manifestations extraesophageal tels que la toux chronique, des problèmes respiratoires, une laryngite, des érosions dentaires, la pharyngite et la sinusite

La complication la plus courante de l’oesophage est l’œsophagite RGO, c’est à dire, l’inflammation de la muqueuse ou de la garniture plus à l’intérieur de l’œsophage. Une autre complication est le développement de lésions précancéreuses dus à une lésion chronique de la muqueuse de l’œsophage (de l’oesophage de Barrett).

La fréquence avec laquelle les symptômes apparaissent est variable. Les symptômes apparaissent habituellement généralement après une lourde et de l’alcool après le repas.

Diagnostic

Le diagnostic de maladie de reflux gastro-œsophagien est principalement basée sur l’histoire du patient et la présence de symptômes typiques. Une série de tests supplémentaires confirmer la maladie, à éliminer d’autres maladies possibles et évaluer l’ampleur de celui-ci.

Les principales analyses effectuées sont:

Gastroscopie: Il consiste à insérer un tube qui a une petite caméra à travers la bouche et de l’œsophage, ce qui permet la visualisation directe. C’est le test le plus efficace pour vérifier les dommages causés par le reflux. Endoscopie vous permet de voir l’existence de l’oesophagite (inflammation) et exclure d’autres blessures (tels que les ulcères et les tumeurs).

surveillance du pH: est un test dans lequel une mesure de pH ou de la quantité d’acide qui passe de l’estomac dans l’œsophage pendant 24 heures est effectuée. Permet de voir quand épisodes, le nombre et la durée se produisent.

Manométrie oesophagienne: mesure la pression du sphincter inférieur de l’œsophage.

Traitement

Traitement de la maladie varient en fonction de la gravité des symptômes. Dans le cas d’un léger inconfort habituellement suffisantes certains changements occasionnels de mode de vie et les antiacides (médicaments moins puissants).

Lorsque le reflux se produit avec des symptômes fréquents doivent se tourner vers des médicaments plus puissants.

Ainsi le traitement du RGO est basée sur: les changements de style de vie, la thérapie médicamenteuse et le traitement chirurgical.

1. Régime alimentaire et des conseils postural

– Réduire le poids en cas de surpoids.

– Ne pas porter de ceintures ou ceintures ou augmenter vêtements serrés de la pression abdominale.

– Évitez les médicaments et certains aliments (épicé, gras, chocolat, menthe, produits à base de tomates, agrumes) qui abaissent le ton du sphincter inférieur de l’œsophage.

– Évitez de vous allonger après les repas. Attendez au moins une couple d’heures.

– Relevez la tête du lit (et pas seulement l’oreiller) de 10-15 cm nuit plaçant un bloc en dessous. Diminue la quantité d’acide se écoulant dans l’œsophage.

– Évitez le café, le tabac à priser et à l’alcool (diminuer la pression du sphincter inférieur de l’œsophage et de faciliter reflux).

2. La pharmacothérapie

Le but du traitement médical est d’éliminer les symptômes et les complications du reflux éviter à long terme. Les médicaments qui neutralisent l’acidité gastrique sont utilisés.

Les antiacides. Soulager reflux ne sont indiqués, se sont ces malaises souffre occasionnellement.

Inhibiteur de la pompe à protons. Sont les médicaments de choix pour la maladie de reflux sévère, car ils éliminent les symptômes et de guérir la muqueuse œsophagienne dans un pourcentage élevé de cas. La dose et la durée du traitement doivent être patient individualisé, les symptômes disparaissent habituellement dans les quatre semaines.

AntiH2. Améliorer les symptômes et ralentir l’écoulement de l’acide de l’estomac. Sont des inhibiteurs moins efficaces de la pompe à protons, en particulier dans les cas où il est l’œsophagite significative (inflammation de l’œsophage).

Agents procinétiques, qui facilitent la motilité gastro-intestinale.

Endoscopie est nécessaire pour vérifier que l’oesophagite disparaît.

3. Le traitement chirurgical

Dans certains cas, le traitement chirurgical serait indiqué, par exemple, où le patient ne peut pas prendre le médicament quand il y a des complications graves ou traitement de la toxicomanie à effectuer chronique. Le but de la chirurgie est d’effectuer un mécanisme anti-reflux. Elle est appelée fundoplicature et consiste à faire une sorte de foulard avec l’estomac dans l’œsophage et améliorant ainsi serrer le fonctionnement de la vanne du sphincter.

Prévention

Les mesures préventives comprennent évitant le surpoids, manger une alimentation saine faible, la lumière et la graisse et éviter le tabac à priser. Une fois que le reflux se produit doit être traité pour éviter la survenue de complications graves.

 


 
Cette article a été trouvé par nos visiteurs grâce aux mots clés suivant : Reflux gastro-oesophagien – Causes, Symptômes et Traitements, Appareil Digestif, devis mutuelle, wiki santé.