Se démarquer avec une carte de visite originale : une prise de risque ?

fred

La carte de visite a encore de beaux jours devant elle et demeure un outil de communication hors norme pour se faire connaitre, ou faire laisser un message aupres de l’interlocuteur que vous ciblez. On a tous beau lire mes messages et téléphoner avec un téléphoine, les acteurs de la vie professionnelle ou actives ou associatives etc,  continuent à remettre leurs  cartes de visites lors de tout premier contact ou lors d’échanges d’informations… Elle reste un rite quasi obligatoire à tout premier contact professionnel. Aussi, qui dit obligatoire, dit très répandu. Or, la carte de visite demeure l’outil prépondérant en premiere impression, et cet outil si utilisé depuis des décennies a encore des beaux jours devant lui. Plusieurs stratagèmes sont envisageables pour parvenir à marquer un interlocuteur avec cet outil si discret, mais tellement efficace en outil de support marketing. Le recto verso est un choix courant utilisé et qui peut etre d’une grande complexité à travailler en terme de support. Après tout, cela double l’espace disponible sur ce support dont la taille standard ne laisse pas beaucoup de place à la créativité. Cependant, l’exercice est moins simple qu’il n’y parait, et si cela ouvre des possibilités, il convient aussi d’être prudent sur l’utilisation de ce fameux verso.

Première composante de la forme (par opposition au fond) d’une carte de visite: sa forme et surtout sa taille. On cherche souvent, ou du moins on peut être tenté, de jouer la carte de l’originalité avec une forme ou une découpe sortant de l’ordinaire. Si cela peut provoquer une forme de surprise mémorable chez celui à qui vous la donnez, elle peut aussi poser problème: le but de votre carte de visite est aussi que votre interlocuteur l’utilise pour vous recontacter et donc la garde. Si sa forme est trop éloignée des standards (85mm x 55mm ou 90mm x 50mm) il est possible qu’il ne puisse pas la stocker avec le reste des cartes de sa collection, dans un porte cartes ou ailleurs… Pas forcément une bonne opération.

Seconde composante de la forme de votre carte de visite, le papier. On a tendance à négliger cet aspect, considérant que du papier c’est du papier. Grave erreur. Il existe une palette très riche de papier, de différentes épaisseurs, de différents grains… N’oubliez pas que votre carte de visite est un document commercial mais aussi un vecteur d’image de votre entreprise. Et c’est un des rares éléments que l’on peut toucher (vos produits mis à part bien sûr). Or, il se passe réellement quelque chose lorsqu’on touche un papier non-ordinaire. De la même manière que beaucoup de lecteurs aiment humer l’odeur d’un livre neuf, caresser les pages en trouvant que lire sur une tablette est impersonnel, donner une carte de visite imprimée sur un papier avec un grain choisi provoquera sans nulle doute une vraie réaction chez celui qui la reçoit. Différente en tout cas d’un papier standard. Et si votre carte est différente, c’est que vous devez l’être aussi, pensera-t-il…

Les informations additionnelles doivent vous servir, non vous desservir

Cet excès de place peut faire peur. Comme mentionné plus haut, le vide fait peur et laisse penser qu’il donne une image amateure. Et comme mentionné plus haut, c’est une erreur. Il est préférable de laisser respirer des informations utiles et valables que de remplir le blanc avec des informations inutiles. Aussi, sachez refréner votre envie de rajouter le nom de votre assureur. Ou de rajouter un bout de votre CV.
Une carte de visite efficace saura faire figurer uniquement les informations nécessaires et de manière harmonieuse. A l’inverse, une carte de visite inefficace empilera les informations, laissant au lecteur le loisir de faire le tri. Que veut-il, ce lecteur, s’il prend votre carte ? La plupart du temps, vous contacter, tout simplement.Et s’il a besoin de votre numéro SIRET, il saura probablement vous écrire un mail pour vous le demander…

Plus d’espace sur une carte de visite plus de risque sur l’originalité

Plus de place sur votre carte va vous demander d’être attentif à la manière d’organiser les informations que vous ferez figurer. Il va falloir trier, grouper et hiérarchiser. Par exemple, il sera plus logique dans la tête du commun des mortels de voir l’adresse de votre site internet à côté du nom de la société. Et donc probablement du logo. De même, il sera préférable de mettre toutes les infos vous concernant sur la même face. S’il vous semble évident de mettre votre prénom près de votre nom, il doit l’être tout autant de placer votre numéro de téléphone à proximité.
Pour ne pas prendre le moindre risque, il faut etre extremement prudent sur les notions de messages originaux et selon la profession que vous réaliser. Avec une carte originale lorsque vous recevez une carte de visite d’un professionnel du monde judiciaire pourrait faire douter certaines personnes qui considèrent que ces professions sont rigoureuses, donc pas tres fun. Cela pourrait impacter psychologiquement votre choix de recontacter cette personne. Par contre, certaines professions ou activités peuvent etre ciblées par cet aspect de la créativité sans limite. Cela peut etre le cas de paillottes, de boites de nuits, de certains restaurants dédiés aux jeunes qui adorent le coté original, certaines marques de vetements qui veulent cibler un message tres tendance.