La solution de la voiture sans permis et comment l’assurer sans exploser son budget

fred

Appelée voiturette ou micro-car, le succès de la voiture sans permis est fulgurant au point que ce micro marché a généré près de 13 500 immatriculations sur l’année 2016. Ce marché a d’ailleurs connu une croissance de 10%, et il se positionne vers un mouvement identique pour l’année 2017, notamment grâce à l’afflux grandissant de jeunes intéressé par la conduite de ce type de véhicule et qui n’ont pas le temps ou la volonté de passer le permis de conduire . Comme pour tout véhicule empruntant les routes sur le réseau français, le propriétaire du véhicule doit se garantir en terme d’assurance, et notamment en terme de responsabilité civile.

Les solutions d’assurances pour ces véhicules spécifiques

En termes d’assurance, les offres proposées par les assureurs ou les courtiers sont à l’identique que pour les contrats classiques. Les solutions de garanties sont classiques, notamment avec des solutions tout risque, si le véhicule est neuf, une prise en charge du bris de glace ou du vol, une garantie décès au niveau du conducteur possible également. Il est à noter que le prix de ces assurances sont plus chères que les contrats classiques liés aux véhicules avec un permis de conduire. Les analyses de comparaisons montrent en effet des tarifs plus élevés, mais il est possible avec une recherche ciblée d’obtenir des tarifs compétitifs en cherchant une assurance voiture sans permis pas cher. Les outils web permettent une approche facile dans les faits pour ne pas se trouver avec des tarifs exorbitants à régler.

Quels sont les conducteurs disposés à conduire une voiture sans permis ?

La conduite d’une voiture demande que le conducteur fournisse à l’assureur un permis de conduire en cours de validité. Il est possible d’opter pour une véhicule sans permis si les conducteurs ne peuvent fournir le « papier rose ». Mais attention tout ceci est encadré depuis novembre 2014, puis les conditions sont les suivantes : Avoir le permis AM (qui est une réminiscence du brevet de sécurité routière (BSR), et avoir 14 ans révolus. Ces deux conditions sont impératives.

Comment choisir son assurance voiture sans permis ?

Au même titre qu’un véhicule « classique », assurer une voiture sans permis est une obligation légale. Selon l’utilisation des conducteurs, il peut être mis en place deux solutions : l’assurance à l’année ou l’assurance temporaire. L’assurance à l’année est une solution si le conducteur en a une utilisation quotidienne et si le véhicule est présent sur la voie publique. D’autres conducteurs ont des nécessités moindre et peuvent avoir un besoin ponctuel de ce véhicule. Des acteurs sur le marché permettent de répondre à cette problématique tels que direct temporaires pour votre assurance temporaire, ceci répondant à un besoin précis pour les internautes recherchant une assurance temporaire allant de 1 à 90 jours et renouvellable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: