Thyroïdite – Causes, symptômes et traitements

fred

La Thyroïdite est un processus inflammatoire qui affecte la glande thyroïde.

Comment est produite la thyroïdite ?

Sont habituellement classés du point de vue aiguë et thyroïdite chronique, subaiguë et évolutive.

* La thyroïdite de Hashimoto: Une thyroïdite auto-immune (due à des anticorps dirigés contre la glande thyroïde), est le type le plus commun, et la cause la plus fréquente de l’hypothyroïdie.
* Thyroïdite post-partum: C’est aussi une thyroïdite auto-immune, qui se produit après la livraison. Elle produit les symptômes de l’hyperthyroïdie ou d’hypothyroïdie.
* Thyroïdite granulomateuse ou subaiguë De Quervain: elle est de cause inconnue, et peut entraîner des symptômes de fois hyperthyroïdie et l’hypothyroïdie.
Dans la thyroïdite de Riedel: Elle est très rare et d’origine inconnue et cause une fibrose dans la glande.
* La thyroïdite aiguë: est due à une infection de la glande par un germe qui provoque un abcès dans la région de la glande.
* Thyroïdite sporadique: Ce thyroïdite «silencieuse» se produit chez les patients atteints de la maladie de la thyroïde auto-immune sous-jacente.

Symptômes de la thyroïdite

La thyroïdite peut être asymptomatique ou entraîner des symptômes à la fois d’hyperthyroïdie et d’hypothyroïdie.
Dans une forme spécifique de la thyroïdite, la thyroïdite aiguë telle que, l’état est la douleur et des signes d’inflammation (chaleur, rougeur) sur la région de la thyroïde, est souvent accompagnée par une gêne lors de la déglutition et changements de voix. Il peut y avoir aussi de la fièvre.

Diagnostic de la thyroïdite

Il est important de connaître les données cliniques présentées par la personne et d’explorer la région cervicale, en cherchant l’élargissement de la glande, ou un changement de couleur ou de la température de la peau. Outre la palpation de la glande, si elle est augmentée ou douloureuse, ce peut aussi aider le processus de diagnostic du médecin.
Après une analyse de sang qui comprend les hormones thyroïdiennes et antithyroïdiens. Vous pouvez trouver à la fois une augmentation et une diminution de ces hormones, comme présent cliniquement (hyperthyroïdie ou l’hypothyroïdie).
La scintigraphie thyroïdienne et l’échographie sont utiles pour évaluer la taille de la thyroïde et afficher leurs caractéristiques, permettant un guidage à une cause spécifique. Il permet également la réalisation d’une ponction de la glande pour l’étude.

Traitement de la thyroïdite

Le traitement dépendra en grande partie des manifestations cliniques chez le patient. Lorsque les patients présentent des symptômes de l’hyperthyroïdie, ds médicaments antithyroïdiens tels que le metamizol et le carbimazole sont utilisés. En outre, vous pouvez utiliser des médicaments pour contrôler les symptômes, tels que les bêta-bloquants et les glucocorticoïdes. Le traitement de la thyroïdite aiguë due à une infection et un traitement antibiotique sont nécessaire pour le drainage de l’abcès, le tout dans un hôpital. Dans le traitement de la thyroïdite subaiguë, le choix est fait avec de l’aspirine ou un anti-inflammatoire, et dans les cas graves on va utiliser des glucocorticoïdes. À différents stades de la thyroïdite, et de la fonction thyroïdienne, les bêta-bloquants peuvent être utilisés en cas d’hyperthyroïdie, l’hypothyroïdie.

Précautions de la thyroïdite

Il n’y a pas de mesure visant à prévenir l’apparition de la thyroïdite qui sont connus. Nous recommandons de consulter votre médecin si le processus inflammatoire local dans le cou est présent pour le rejeter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: