Qu’est-ce qu’une toux nocturne ?

fred

La toux nocturne est un symptôme qui apparait la nuit. Elle se présente sous la forme d’une expiration brutale provoquée par des agressions sur les voies respiratoires. Elle peut être volontaire ou non, grave ou sans gravité notoire. La toux est souvent chronique, car elle peut durer plus de 8 semaines. La qualité de vie du patient est altérée et son entourage en souffre. Elle est souvent insupportable et empêche le sommeil. Elle entraine à la longue une fatigue générale. Des affections pulmonaires, cardiaques, ORL et cardiaques peuvent être à l’origine de la toux nocturne

 

Quelles sont les principales causes de la toux nocturne

 

La toux nocturne ou pas permet l’expulsion des mucosités qui encombrent les voies aériennes. Ces mucosités sont produites au niveau des muqueuses irritées et enflammées par une infection ou par un produit chimique et même par une cause mécanique.

 

Certains médicaments peuvent provoquer des toux nocturnes

 

Les médicaments prescrits conte les hypertensions sont responsables de toux nocturne. Les toux sont sèches et irritatives. Elles surviennent quelques heures ou quelques semaines et même des mois après la prise. Certains médicaments utilisés contre l’insuffisance cardiaque entrainent aussi des toux nocturnes. La fréquence des toux diminue progressivement après l’arrêt des médicaments. La disparition complète de la toux prend du temps.

 

Certaines affections préexistantes sont des causes fréquentes de toux nocturne

 

L’asthme peut apparaitre sous la forme où les toux prédominent. Les toux surviennent par crise surtout au milieu de la nuit. Elle s’accompagne de gêne respiratoire. Dans cette forme d’asthme l’examen du patient doit rechercher un terrain familial allergique et sifflement lors de l’auscultation médicale.

 

La rhinite est aussi une cause fréquente de la toux nocturne. En effet, l’écoulement nasal vers l’arrière-gorge irrite ce dernier et entraine une toux lors de position allongée en début de nuit et peut réapparaitre au premier lever du matin. Elle s’accompagne de raclement de la gorge. L’obstruction nasale, l’écoulement nasal antérieur et les troubles de l’odorat qui accompagnent la toux nocturne sont des signes de diagnostic nécessaires pour la conduite à tenir. L’identification d’un contexte allergique ou de l’origine virale de l’affection est aussi des indicateurs utiles pour la prise en charge.

 

Le reflux gastro-œsophagien et le cancer bronchique entrainent aussi des toux nocturnes. Dans le cas du reflux gastro-oesophagien, il s’agit d’une toux sèche parfois isolée, mais souvent accompagnée de brulures localisées au niveau de l’épigastre ou derrière le sternum. La salive parait amère. Le diagnostic du reflux est souvent obtenu grâce à u traitement d’épreuve anti reflux. De son côté, le cancer bronchique est parfois révélé par la toux nocturne. Elle s’accompagne de sang rouge. Le terrain est en général un fumeur. Le diagnostic se fait par des examens endoscopiques.

 

La prise en charge de la toux nocturne

 

La prise en charge de la toux nocturne dépend de la cause incriminée. La condition essentielle de l’efficacité du traitement est l’association du traitement de la toux avec celui de la cause. Les traitements antitussifs intempestifs sans avis médical sont aussi souvent inefficaces.

Dans le cas de l’asthme, les bronchodilatateurs sont efficaces contre l’obstruction bronchique. Quelques conseils sont nécessaires pour les fumeurs qui doivent saisir l’occasion pour arrêter de fumer. Les tisanes au thym peuvent apporter un confort. Le miel est aussi efficace contre la toux nocturne des enfants en améliorant la qualité de leur sommeil.

 

Info: Voici le comparateur mutuelle santé pas cher. Pensez à vous protéger  avec votre mutuelle idéale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: