Pourquoi une toux persistante doit être prise au sérieux ?

fred

Devant une toux persistante, sévère, gênante, épuisante qui apparait sous forme de quinte associée à une inspiration difficile chez un enfant doit vous inciter à consulter un médecin. Ce dernier pourra faire le diagnostic de coqueluche après examen physique du tousseur. De même, le diagnostic de tuberculose sera établi devant une toux persistante accompagnée d’expectorations sanglantes et une grande fatigue, après une radiographie des poumons. Enfin une toux persistante peut être révélatrice d’un cancer bronchique. Ici la radiographie pulmonaire permettra au médecin de faire le diagnostic exact. Ces trois causes sont rares, mais elles ne sont pas à sous-estimer.

Quelles sont les plus fréquentes causes de toux persistante ?

Une affection due au tabac, appelée broncho-pneumopathie chronique obstructive ou BPCO est la cause de 5 % des toux persistantes. Elle se caractérise par une toux fréquente et persistante, matinale même sans refroidissement, avec expectorations et essoufflement. De son côté, l’asthme représente 15 à 50 % des toux persistantes. Ce sont des toux nocturnes ou matinales qui chez l’enfant, peuvent constituer pendant des années les seuls symptômes de l’asthme. L’écoulement de mucus produit lors d’une rhinite allergique ou d’une sinusite, dans la gorge, est aussi une cause courante de toux persistante. Plus de 50 % des toux persistantes sont dues à cet écoulement.

Quelles sont les autres causes, mais moins fréquentes de toux persistantes ?

Le reflux gastro-œsophagien de matière acide irrite la paroi de la trachée et des bronches et entraine des toux persistantes qui apparaissent la nuit en position couchée. Ces toux s’accompagnent de gène matinal au niveau du pharynx et de brulures d’estomac. Le reflux se retrouve chez un enfant qui régurgite le jour et qui n’a pas de rhinopharyngite. La prise de certains médicaments antihypertenseurs est aussi accompagnée de toux persistante appelée toux iatrogènes. Certaines maladies infectieuses dues au mycoplasme ou à la chlamydia responsable de pneumopathies peuvent laisser des toux résiduelles qui persistent plus de huit semaines.
Enfin il est à noter que les différentes causes de déclenchement de la toux persistante peuvent être liées et se présenter chez un même patient. Ainsi un écoulement de mucus rhinopharyngé dans la gorge peut avoir une cause infectieuse ou allergique et être associé à l’asthme.

Quelle est la conduite à tenir devant une toux persistante ?

La première étape de la conduite à tenir devant une toux persistante est d’identifier sa cause. L’identification de la cause revient au médecin grâce aux antécédents du patient, à l’examen physique, à la radiographie pulmonaire et aux autres tests de fonction pulmonaire spécialisés. Le traitement contre la toux persistante dépend de sa cause. Chez l’enfant, le traitement du problème sou jacent résoudra le problème de la toux. Il en est de même du cas des adultes où un décongestionnant et un antihistaminique sont plus efficaces contre le phénomène d’écoulement nasal qu’un expectorant ou un antitussif. Certains produits naturels à base de tisanes ou pris naturels comme les raisins, l’oignon ou le citron au miel sont réputés efficaces contre la toux.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: