Quels sont les signes d’une trachéite ?

fred

Une trachéite se manifeste par des signes respiratoires. Ces signes sont dominés par une toux incessante, irritative qui est très gênante pour le patient. Une douleur thoracique est sentie à chaque effort de toux. Elle s’associe à une modification de la voix qui va devenir rauque. Une rhinorrhée importante peut être notée c’est-à-dire un écoulement non sanglant venant des fosses nasales. Un syndrome infectieux caractérisé par une fièvre élevée est rapporté témoignant l’origine infectieuse de cette maladie.

 

Quand est-ce qu’il faut envisager un traitement d’une trachéite ?

 

La trachéite peut être d’origine virale ou bien bactérienne. Dans la majorité des cas, elle guérit de façon spontanée surtout en cas de cause virale. C’est une pathologie qui n’est pas à craindre. Elle est bénigne et ne présente pas de gravité pour les patients. Une abstention thérapeutique est donc possible. Un traitement trachéite peut être quand même proposé dans le but de soulager le patient en atténuant les signes et de stériliser le foyer infectieux en tuant les germes.

 

Quels sont les traitements non médicamenteux de la trachéite ?

 

Il existe des astuces permettant d’éviter le recours à une consultation chez un médecin. Ce sont des moyens très faciles à réaliser permettant un traitement non médicamenteux de la trachéite. Ils peuvent être pratiqués à domicile après constatation des signes. Il est conseillé de boire une tasse de lait chaud à mélanger avec du miel et du citron. Une tisane à base de thym aide également à calmer la toux. Des bonbons à base de menthe permettent de soulager les irritations. Une inhalation de vapeur permet de décongestionner les narines. Enfin, une application de compresse imbibée d’eau chaude peut calmer les douleurs. Quand les signes persistent ou deviennent trop gênants pour le patient, il faut consulter un médecin.

 

Quels sont les traitements médicamenteux de la trachéite ?

 

Le traitement médicamenteux de la trachéite diffère selon la cause. Devant une cause virale, un antitussif est nécessaire pour arrêter la toux. Une prescription d’antalgique est également nécessaire pour  lutter contre la douleur. Les antipyrétiques sont prescrits pour diminuer la température. C’est une prise en charge purement symptomatique ne nécessitant pas de molécules antivirales.

 

Pour les trachéites d’origine bactérienne, en plus des moyens cités ci-dessus, un traitement par antibiotique est recommandé. Les antibiotiques permettent de tuer les germes et entrent dans le cadre d’une prise en charge curative pour ces formes.  Cette antibiothérapie doit durer pendant 7 à 10 jours pour éviter les mécanismes de résistance contre la molécule utilisée. La surveillance se porte sur l’amélioration des signes cliniques qui peuvent s’observer dès le deuxième jour du traitement.

 

Info: Voici notre comparateur de mutuelle santé pas cher. Pensez à vous protéger  avec une bonne mutuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: