La Tuberculose : maladie infectieuse due au mycobactérium tuberculosis

fred

Une personne infectée par la tuberculose connait d’abord une période silencieuse asymptomatique. C’est l’incubation qui s’étend au moment de l’infection par le bacille jusqu’à l’apparition des premiers signes. Lorsque l’infection devient active, le malade présente les symptômes de toux sèche. Il est envahi par un sentiment de malaise général. En cas de progression de la maladie une toux grasse ramène des crachats jaunâtres, verdâtres sanguinolents,  ou franchement sanglants. Il s’agit d’une toux chronique rebelle aux traitements classiques et dure plus de deux semaines. A l’inspiration, le malade se plaint de douleurs thoraciques.

Il a des difficultés à respirer et s’essouffle facilement à l’effort. Il est fiévreux, maigre,  fatigué, n’a pas d’appétit et a des frissons. Des symptômes de sueurs abondantes nocturnes apparaissent en cas de tuberculose.

Tuberculose symptômes : comment les reconnaître au niveau des autres organes ?

 Les signes dépendent de l’organe concerné. Lorsque la tuberculose atteint les ganglions lymphatiques, on peut palper les ganglions du cou ou sous les bras. En cas d’atteinte osseuse, des symptômes de gonflement ou de douleurs apparaissent aux hanches et aux articulations. Si la sphère génito-urinaire est concernée, des signes urinaires associés à une douleur du flanc droit apparaissent. Le malade éprouve un besoin fréquent d’uriner ou éprouve des malaises en urinant ou émet des urines sanglantes.

Tuberculose symptômes : pourquoi apparaissent ils ?

La tuberculose, très contagieuse, est transmise par la toux, les éternuements et les gouttelettes de salive de personnes  infectées. La bactérie est libérée dans l’air ambiant et une atmosphère confinée favorise sa propagation. En cas de primo-infection ou premier contact avec les bacilles, ils passent dans les poumons à travers les alvéoles. Si le système immunitaire est bon, la maladie ne peut pas se développer et la personne ne présente aucun symptôme tuberculose. Certains facteurs favorisent le développement de l’affection. Ce sont l’âge, les habitations hors normes, le milieu carcéral, les drogués et les personnes vivant avec le VIH.
Lorsqu’une personne est en phase de tuberculose active, il transmet fortement la maladie. Le contact étroit et fréquent avec ces personnes favorise la contagion et l’apparition des symptômes. Une forme inactive de la maladie peut être activée en cas de tumeur maligne de la tête et du cou. En cas de traitement de cancer, les médicaments utilisés affaiblissent le système immunitaire et favorisent le développement de l’affection. Il en est de même si on utilise les stéroïdes de façon prolongée. Les séances de radiothérapie comportent aussi le risque de développer la maladie. Les malnutris et les diabétiques sont plus vulnérables.

Tuberculose symptômes : comment les prévenir ?

Il est urgent de traiter toute personne qui présente les symptômes d’une tuberculose active pour casser la transmission. Il n’est plus contagieux à partir de la troisième semaine de traitement. Une observance scrupuleuse des doses et de la durée du traitement est cruciale pour éviter l’apparition des résistances. La vaccination BCG est réservée aux nouveaux nés pour éviter la maladie et ses complications.

Tuberculose symptômes : comment les traiter ?

La tuberculose est une affection bactérienne. Une association d’antibiotiques permet la régression progressive des symptômes entraînant la guérison. Le recours à la chirurgie est réservé aux formes  compliquées.

 

A essayer: Pensez à vous protéger  avec votre mutuelle idéale. Retrouvez notre comparateur mutuelle santé pas cher.

 

Autour du même sujet médical :

Détecter la tuberculose ganglionnaire

Qu’est ce que la tuberculose miliaire ?

L’évolution de la tuberculose osseuse

Le temps d’incubation de la tuberculose