La tuberculose et sa contagion : les idées fausses sur la transmission

fred

La tuberculose se présente sous deux formes : la forme latente et la forme active.

1 – La tuberculose : La forme latente 

La bactérie appelée bacille de Koch de la tuberculose est présente dans le corps, mais reste inactive et ne donne pas de symptômes de la tuberculose. La contagion est encore nulle et le porteur ne transmet pas la tuberculose. Cependant non traitée, elle peut s’aggraver et évoluer vers la tuberculose maladie ou active. Les plus vulnérables sont les personnes où le système immunitaire est affaibli. 5 à 10 % des porteurs de tuberculose latente risquent de développer la tuberculose maladie.

2 – La tuberculose : la forme maladie ou active

Les poumons sont habituellement le siège de la tuberculose. Cependant les reins, la colonne vertébrale et le cerveau peuvent aussi être touchés. Une forte toux, la fièvre, la perte de poids et la faiblesse sont les principales manifestations cliniques de la tuberculose. Le malade peut avoir mal au niveau du thorax. Les bactéries de la tuberculose se sont donc développées. La contagion de la tuberculose est donc possible. Sans traitement, le malade est donc contagieux et peut la transmettre à 10 ou 15 personnes par année. Il peut même être très malade ou mourir.

Quel est le mécanisme de contagion de la tuberculose ?

 Les malades propagent le bacille de Koch dans l’air en toussant, en riant, en chantant, en éternuant ou en parlant. La contagion de la tuberculose se fait donc par l’inspiration de l’air. Les personnes qui ont un système de défense immunitaire fort ne laissent pas la bactérie s’installer. Par contre celles dont le système est faible auront la tuberculose latente.

La tuberculose : la transmission congénitale

La contagion de la tuberculose se fait dans l’utérus . Elle se manifeste deux à trois semaines après la naissance du bébé. Le poids de l’enfant n’augmente pas. Il tousse et devient somnolent et irritable. Une fièvre et une éruption cutanée peuvent apparaitre. On peut aussi voir du liquide dans ses oreilles.

La tuberculose  et sa contagion : quelles sont les personnes à risque ?

 Tout peut attraper la tuberculose. Cependant les personnes qui ont un système de défense immunitaire affaibli ont un risque plus important que les autres.  La contagion est ainsi fréquente chez une personne infectée par le VIH, et chez une personne âgée. La malnutrition et la chimiothérapie contre le cancer sont aussi des causes très fréquentes de cet affaiblissement.

La tuberculose et sa contagion : quels sont les facteurs favorisants ?

Vivre, travailler et voyager dans un pays où la tuberculose est répandue représente un risque d’attraper la tuberculose. Vivre en promiscuité avec un membre de la famille atteint de tuberculose constitue aussi un risque élevé de contagion de la tuberculose. Les personnes âgées en résidence de soins de longue durée et les prisonniers peuvent attraper facilement la tuberculose. Il en est de même des sans-abris. Les personnes qui ont déjà eu la tuberculose active, mais dont le traitement n’a pas été adéquat sont plus susceptibles de refaire la tuberculose.

La tuberculose et sa contagion : les idées fausses sur la transmission

Les poignées de main, le partage d’un repas d’un breuvage ou d’ustensiles ne sont pas des sources de contagion  le bacille de Koch. Il en est de même des baisers, du partage de la brosse à dents. De plus, on ne contracte pas la tuberculose par la literie ni les sièges de toilette.

La tuberculose et la contagion : le BCG un facteur protecteur

 

La vaccination BCG confère une immunité qui protège contre l’évolution d’une tuberculose latente vers une tuberculose maladie. La durée de la protection est estimée à quinze jours.

 

Autour du même sujet médical :

Qu’est ce que la tuberculose miliaire ?

Les germes d’incubation de la tuberculose

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: